Rencontre de Benoît XVI avec les archevêques qui ont reçu le pallium

Manifestation de l'universalité de l'Eglise

| 1117 clics

ROME, lundi 2 juillet 2012 (ZENIT.org) – La célébration de remise du pallium « manifeste de façon visible l’universalité de l’Eglise », a dit Benoît XVI aux archevêques métropolitains qui ont reçu le pallium lors de la solennité des saints Pierre et Paul, le 29 juin 2012.

Benoît XVI a en effet rencontré, au Vatican, samedi 30 juin 2012, les 44 archevêques – ainsi que leurs proches – auxquels il avait remis le pallium la veille.

L’Eglise est appelée à « faire connaître le Christ et à annoncer l’évangile sur tous les continents et dans toutes les langues », a rappelé notamment le pape pour cette occasion.

Discours de Benoît XVI

(En italien)

Chers frères et sœurs,

Je suis heureux de vous accueillir tous très cordialement, vous qui avez accompagné à Rome, auprès de la tombe des apôtres, les archevêques métropolitains, auxquels j’ai eu la joie d’imposer le pallium hier dans la basilique vaticane, au cours d’une célébration solennelle, où nous avons fait mémoire des saints apôtres Pierre et Paul. Pour cette rencontre, nous voulons prolonger le climat de profonde communion ecclésiale, que nous avons vécu hier. En effet, la présence des archevêques métropolitains, qui proviennent de différentes parties du monde, manifeste de façon visible l’universalité de l’Eglise, appelée à faire connaître le Christ et à annoncer l’évangile sur tous les continents et dans toutes les langues.

Je salue avec affection chacun de vous, frères métropolitains vénérés et estimés, et avec vous je salue les familiers, les amis et les fidèles confiés, qui vous entourent en ces journées si significatives. J’adresse en outre un salut cordial à vos diocèses de provenance.

Je tourne mes pensées en premier lieu vers vous, chers pasteurs de l’Eglise qui est en Italie! Je salue Mgr Francesco Moraglia, patriarche de Venise; je salue Mgr Filippo Santoro, archevêque de Taranto –vous avez une grande famille d’amis, cela se voit – et Mgr Arrigo Miglio, archevêque de Cagliari. Je vous assure de ma prière constante, afin que vous puissiez accomplir avec joie et fidélité votre ministère épiscopal, pour édifier dans la charité vos communautés diocésaines, en les soutenant dans le témoignage de la foi et en les aidant à mettre toujours plus en évidence l’enthousiasme renouvelé de la rencontre avec la personne du Christ.

(En français)

Je suis heureux d’accueillir les pèlerins francophones, venus accompagner les nouveaux archevêques métropolitains à qui j’ai eu la joie de remettre le pallium. Je salue bien cordialement Monseigneur Luc Cyr, archevêque de Sherbrooke, Monseigneur Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau, Monseigneur Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers, et Monseigneur André Lépine, archevêque de Montréal. Le pallium est le symbole de l’unité qui lie les pasteurs des Églises particulières au Successeur de Pierre, évêque de Rome. Il rappelle aussi aux pasteurs leurs responsabilités d’être exemplaires et zélés, riches d’amour pour tous, afin de guider le peuple de Dieu confié à leur sollicitude pastorale. Je donne de grand cœur, à tous les prêtres et aux fidèles de vos archidiocèses la Bénédiction Apostolique, en gage de paix et de joie dans le Seigneur!

(Benoît XVI a également salué les archevêques en anglais, allemand, espagnol, portugais, et polonais)

(En italien)

Chers frères et sœurs, portez dans vos communautés l’expérience d’intense spiritualité et d’authentique unité évangélique de ces journées, afin qu’elle touche le cœur des croyants et se réverbère dans la société entière, en semant des traces de bien. Que l’intercession de la céleste Mère de Dieu et des apôtres Pierre et Paul, obtienne au peuple chrétien la capacité de faire resplendir dans le monde, à travers le témoignage constant et limpide de chacun, la parole de vérité que le Seigneur Jésus a laissé en don. Avec ces sentiments, je vous donne de tout cœur la bénédiction apostolique.

© Libreria Editrice Vaticana

Traduction de Zenit, Anne Kurian