Rencontre de formation pour les évêques, discours de Jean-Paul II

| 376 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 16 septembre 2004 (ZENIT.org) – Jean-Paul II a en reçu jeudi en fin de matinée à Castelgandolfo cent trente nouveaux évêques de langue française, espagnole et portugaise, venus d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et d'Amérique, pour participer à un séminaire de formation organisé à Rome par la congrégation pour l'Evangélisation des peuples, et guidés par le cardinal préfet de cette congrégation, Crescenzio Sepe. Il leur a adressé, en français, ce discours, publié par la salle de presse du Saint-Siège (www.vatican.va).



Monsieur le Cardinal,

chers Frères dans l’épiscopat !

1. Je vous salue, vous qui participez à la rencontre de formation organisée par la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples en vue de vous soutenir dans la charge que vous avez reçue pour le service des Églises des pays de mission. Je remercie le Cardinal Crescenzio Sepe, Préfet du Dicastère, pour les aimables paroles qu’il vient de m’adresser en votre nom, remerciant tous ceux qui ont préparé et qui animent cette session.

2. Je me réjouis de la vitalité de vos Églises. Dans toutes les cultures, elles sont appelées à manifester la communion de l’unique Église du Christ, dans la fidélité au Magistère. Votre premier souci est d’être des gardiens zélés de l’intégrité de la foi et de l’unité de l’Église. Appelés à suivre le Christ, prenez soin de faire grandir sans cesse la communion avec le Pontife romain et avec les autres Évêques, spécialement au sein de la même Conférence épiscopale et de la même Province ecclésiastique (cf. Pastores gregis, n. 22).

3. Soyez des modèles pour le peuple chrétien, puisant dans une démarche spirituelle, dans une vie sacramentelle intense, dans la formation permanente, la force pour être des serviteurs de l’Évangile. Dans l’exhortation apostolique post-synodale Pastores gregis, soulignant que le ministère de sanctification des Évêques est ordonné à la sainteté du peuple de Dieu, j’ajoutais: «Dans son ministère, l’Évêque doit promouvoir inlassablement une véritable pastorale et une réelle pédagogie de la sainteté» (n. 41). Pour guider vers la sainteté véritable le peuple des croyants et manifester l’espérance chrétienne, que chacun de vous fasse sienne la perspective de saint Paul : «Annoncer l’Évangile, ce n’est pas là mon motif d’orgueil, c’est une nécessité qui s’impose à moi; malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile» (1 Co 9,16).

4. Chers Frères dans l’épiscopat, dans quelques jours vous rejoindrez vos communautés, bien souvent éprouvées. Portez-leur l’assurance de la prière et de la proximité affectueuse du Pape à leurs intentions. Dites aux pasteurs que l’Église compte sur eux pour être des témoins par la parole et par toute leur vie. Que la Vierge Marie, Reine des Missions, vous aide dans le service qui vous a été confié ! À vous tous, à vos diocèses ainsi qu’aux organisateurs de cette session de formation, j’accorde bien volontiers une particulière Bénédiction apostolique.

[Texte original: Français]