Rencontre de la commission mixte catholiques et orthodoxes à Vienne

Communiqué conjoint

| 1695 clics

ROME, Jeudi 30 septembre 2010 (ZENIT.org) - Catholiques et orthodoxes confient l'important objectif de l'unité des chrétiens, à la prière des fidèles, lit-on en substance dans le communiqué final de la 12ème rencontre de la Commission mixte pour le dialogue entre l'Église catholique et l'Eglise orthodoxe dans son ensemble, qui a eu lieu à Vienne (Autriche), du 20 au 27 septembre.

23 membres catholiques étaient présents et toutes les Églises orthodoxes étaient représentées, à l'exception du patriarcat de Bulgarie.

La Commission a travaillé sous la direction des deux co-présidents, Mgr Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, et le métropolite Ioannis de Pergame, assistés par deux co-secrétaires, l'abbé Andrea Palmieri, lui aussi du Conseil pour l'unité des chrétiens, et le métropolite Gennadios de Sassima, du patriarcat œcuménique.

Le 22 septembre au soir, le maire de Vienne, Michael Häupl, a invité les participants à une réception au siège de la mairie. Les co-présidents ont annoncé que le pape Benoît XVI avait appelé à prier intensément pour cette rencontre durant l'audience générale et ont lu un message du patriarche œcuménique Bartholomée Ier.

Les co-présidents ont aussi envoyé, au nom de la commission mixte, un message à l'ancien président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, le cardinal Walter Kasper, lui exprimant gratitude et appréciation pour les services apportés et son aide.

Le jeudi 23 septembre, les membres de la Commission ont rencontré le Conseil œcuménique des Églises en Autriche. Le samedi 25, les membres catholiques ont célébré une messe dans la cathédrale Saint-Etienne de Vienne. La cérémonie était présidée par le cardinal Christoph Schönborn, en présence de membres orthodoxes.

« Nous avons besoin d'une primauté dans le sens canonique du terme, mais surtout il y a la primauté de la charité », a déclaré le cardinal dans son homélie. 

« Toutes les dispositions canoniques dans l'Église servent cette primauté d'amour (agape) », a-t-il ajouté.

Le dimanche 26 septembre les membres orthodoxes ont célébré la divine liturgie dans la cathédrale de la Très-Sainte-Trinité de Vienne. Celle-ci était présidée par le métropolite Ioannis de Pergame en présence des membres catholiques.

En s'adressant à l'assemblée, le métropolite Michel d'Autriche a transmis les salutations du patriarche œcuménique Bartholomée I er et a souligné « l'étroite collaboration qui unit les orthodoxes et les catholiques en Autriche et à Vienne en particulier », souhaitant « que le vœu du Seigneur ‘afin que tous soient un' (Jn 17, 21), soit une réalité dans la recherche d'unité de son Église ».

Le premier jour de la rencontre, comme d'habitude, les membres catholiques et orthodoxes se sont rencontrés séparément pour coordonner leur travail. La session orthodoxe a discuté, entre autres choses, du document préliminaire issu de la 11ème session plénière à Paphos (Chypre) l'année dernière, s'attardant longuement sur la question de la méthodologie du dialogue.

La délégation catholique a elle aussi examiné ce document, cherchant des moyens concrets pour l'améliorer, et a réfléchi aux questions méthodologiques.

Comme cela a été décidé à la 10ème séance plénière de Ravenne en 2007, la Commission étudie le thème : « Le rôle de l'Evêque de Rome dans la communion de l'Église au premier millénaire », sur la base d'un document préparé par le Comité conjoint de coordination, qui s'est rencontré en Grèce en 2008.

Durant sa rencontre à Vienne, explique le communiqué diffusé après l'événement, la Commission a continué à étudier en détail le texte de Paphos, aujourd'hui document de travail et objet des débats ». La Commission a en outre souhaité une « révision ultérieure » de celui-ci.

« On a par ailleurs décidé de former une sous-commission pour commencer une analyse les aspects théologiques et ecclésiologiques de la primauté dans sa relation avec le caractère synodal. La sous-commission soumettra son travail au Comité de coordination de la Commission, qui se rencontrera l'année prochaine ».

Au cours de la rencontre de Vienne, les participants ont prié pour Mgr Eleuterio Fortino, co-secrétaire de la Commission mixte dès son lancement, à peine décédé. 

La rencontre de la Commission « a été caractérisée par un esprit d'amitié et de franche collaboration », conclut le texte.

« Tous les membres ont vivement apprécié l'accueil généreux du diocèse de Vienne, et confié le travail de dialogue aux prières des fidèles ».

Roberta Sciamplicotti