Rencontre doctrinale avec la Fraternité Lefebvriste Saint-Pie X

Les discussions seront bi-mensuelles

| 2166 clics


ROME, Lundi 26 octobre 2009 (ZENIT.org) - A l'issue de la première rencontre doctrinale du Vatican avec la Fraternité Lefebvriste Saint-Pie X, ce lundi 26 octobre, un communiqué du Saint-Siège indique que d'autres rencontres auront lieu à un rythme bi-mensuel. 

La rencontre a eu lieu au palais du Saint-Office, siège de la Congrégation pour la doctrine de la foi, et de la Commission pontificale « Ecclesia Dei ». 

Le communiqué rappelle que cette rencontre avait pour dessein « d'examiner les difficultés doctrinales qui subsistent entre la Fraternité Saint-Pie X et le Siège apostolique. 

Selon la même source, cette rencontre s'est déroulée « dans un climat cordial et constructif » et elle a permis de « mettre en évidence les questions majeures à caractère doctrinal » qui seront « traitées et discutées pendant les entretiens qui se poursuivront probablement au cours des prochains mois à un rythme bi-mensuel ». 

La rencontre a permis de choisir sept thèmes principaux de discussion. En effet, toujours selon le Saint-Siège, « on examinera en particulier les questions relatives au concept de Tradition, au missel de Paul VI, à l'interprétation du Concile Vatican II, en continuité avec la Tradition doctrinale catholique, aux thèmes de l'unité de l'Eglise et des principes catholiques de l'œcuménisme, du rapport entre le christianisme et les religions non chrétiennes et de la liberté religieuse ».  

Cette première session a également défini, précise le même communiqué, « la méthode et l'organisation du travail ». 

Rappelons que du côté de la Fraternité Saint-Pie X, le supérieur, Mgr Bernard Fellay, a nommé comme représentants à ces rencontres Mgr Alfonso de Galarreta, directeur du séminaire Nuestra Señora Corredentora de La Reja (Argentine), l'abbé Benoît de Jorna, directeur du séminaire international Saint-Pie X d'Ecône (Suisse), l'abbé Jean-Michel Gleize, professeur d'ecclésiologie au séminaire d'Ecône, et l'abbé Patrick de La Rocque, prieur du Prieuré Saint-Louis à Nantes (France). 

Le communiqué précise que Mgr de Galarreta était déjà président de la commission qui au sein de la Fraternité était chargée de la préparation de ces entretiens, depuis le mois d'avril 2009.