Rencontre entre le métropolite Hilarion et le pape François

Lespérance de nouveaux progrès dans les relations

Rome, (Zenit.org) | 999 clics

Le métropolite Hilarion dit son espérance que « les progrès constatés dans les relations entre l’Église orthodoxe russe et l’Église catholique romaine sous le pape Benoît XVI seraient confirmés sous le nouveau pontificat ».

Le site en ligne du Département des Affaires ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou rend compte de la rencontre de son président, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, avec le pape François, mercredi 20 mars au Vatican (cf. Zenit du 20 mars 2013)

Le métropolite a transmis au pape François « les salutations du patriarche Kyrill de Moscou et de toute la Russie, qui le remercie également de ses prières » et il a « souligné que le Primat de l’Église russe avait attentivement suivi l’élection et l’intronisation du pontife romain ».

Le président du DREE a offert au pape le livre du patriarche Kyrill Liberté et responsabilité, en espagnol.

Le pape a transmis « ses vœux les plus sincères au Primat de l’Église orthodoxe russe ».

« Au cours de l’entretien, dit la page en ligne, le métropolite Hilarion a parlé de la vie et du ministère de l’Église russe, exprimant son espoir que les progrès constatés dans les relations entre l’Église orthodoxe russe et l’Église catholique romaine sous le pape Benoît XVI seraient confirmés sous le nouveau pontificat ».

Il a souligné que « le Patriarcat de Moscou accorde une grande importance au développement des relations avec l’Église catholique, en particulier dans le domaine de l’action sociale, de l’aide aux pauvres et aux démunis, de la défense des chrétiens persécutés ».

Le métropolite Hilarion a par ailleurs « informé le pontife des problèmes toujours actuels dans les relations entre les deux Églises, exprimant l’espoir que des solutions seraient trouvées sous le nouveau pontificat ».

A l’issue de la rencontre, le président du DREE a offert au pape François une icône de la Mère de Dieu dite « Regarde mon humilité », cadeau du Patriarche Kyrill.

« Les premiers pas de Votre Sainteté après Votre élection portaient la marque de l’humilité », a souligné le métropolite Hilarion en remettant l’icône au nouveau pontife.

Le pape a répondu : « Je ne suis pas humble, et je vous demande de prier pour que le Seigneur m’accorde l’humilité ».

L’entretien avait lieu en russe et en espagnol: M. Palassio, du DREE, faisait office d’interprète.