République centrafricaine : Mgr Mathos relâché après un enlèvement

Mais pas son chauffeur

| 1442 clics

ROME, Lundi 6 juin 2011 (ZENIT.org) –Après son enlèvement, l'évêque de Bambari, en République centrafricaine, a regagné l’évêché sous escorte militaire. Mais le chauffeur de Mgr Mathos se trouve encore entre les mains des ravisseurs.

C'est ce que communiquent à l'Agence Fides des sources de l'Eglise locale qui demandent à conserver l'anonymat pour raisons de sécurité.

Mgr Mathos s'était réfugié dans le village de Ngerengou après avoir été victime d'une embuscade de la part d'un groupe de guérilleros qui l'avait enlevé (voir Fides 04/06/2011).

Fides ajoute d'autres détails concernant l'embuscade de laquelle a été victime l'évêque le 2 juin : « Mgr Mathos voyageait à bord de sa voiture conduite par son chauffeur. Il était suivi par un véhicule du Jesuit Refugee Service (JSR), l'organisation humanitaire des Jésuites. Les guérilleros ont bloqué les deux véhicules. Après quelques heures, ils se sont éloignés, relâchant Mgr Mathos mais conservant avec eux les deux véhicules et les deux chauffeurs. Par la suite, le chauffeur du JRS est parvenu à s'enfuir alors que le chauffeur de Mgr Mathos se trouve encore entre les mains des ravisseurs » concluent nos sources.