République centrafricaine : pour des prêtres « familiers des Ecritures »

Par le card. Filoni

| 1155 clics

ROME, mercredi 25 juillet 2012 (ZENIT.org) – Le cardinal Filoni a invité les prêtres centrafricains à devenir des « familiers des Ecritures » afin de se former et de former les membres de communautés chrétiennes.

Le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, a rencontré les prêtres de République centrafricaine à Bangui, hier, 24 juillet 2012, dans le cadre de sa visite pastorale dans le pays. L’agence vaticane Fides rapporte son allocution, ce 25 juillet 2012.

Pour le cardinal, la « principale mission » des prêtres est « de poursuivre l’œuvre d’évangélisation ». Dans ce but, a-t-il souligné, il est « indispensable d’approfondir avant tout sa vie de prière, sa vie intérieure », mais aussi d’approfondir sa formation permanente, spirituelle et intellectuelle

« Devenez des familiers des Saintes Écritures, de la Parole de Dieu que vous méditez chaque jour et que vous expliquez aux fidèles. Développez aussi votre connaissance du Catéchisme, des documents du Magistère ainsi que de la Doctrine sociale de l’Église », les a-t-il exhortés.

Selon la même source, le cardinal Filoni a estimé qu’avec ces outils, les prêtres seront capables « de former les membres de la communauté chrétienne » dont ils sont les « responsables immédiats ».

Les laïcs en effet ont besoin d’une formation spirituelle et intellectuelle adaptée afin de participer activement à la mission de l’Eglise, a-t-il expliqué, encourageant à « promouvoir des sessions bibliques, des conférences-débat sur les grands thèmes de la foi, des moments de catéchèse destinés aux jeunes ».

Le cardinal s’est particulièrement soucié de « répondre aux questions qui se posent dans les différents milieux, spécialement en rapport avec les sectes, lesquelles constituent un véritable défi pastoral », rapporte Fides.

Enfin, il a invité à « développer le soutien aux familles », qui sont « le premier lieu où doit être vécue et témoignée la foi en Jésus-Christ, et d’où doit partir le témoignage chrétien à rendre au monde et à la société ».

Le cardinal leur a rappelé par ailleurs que « l’efficacité de l’action pastorale dépendent essentiellement de la communion avec le Christ ».