République du Congo (Brazzaville) : Pour chercher la paix, chercher la vérité

Intervention de Mgr Mizonzo

| 1874 clics

ROME, Jeudi 8 octobre 2009 (ZENIT.org) - Mgr Daniel Mizonzo, évêque de Nkayi, en République du Congo, un diocèse à environ 250 km de la capitale Brazzaville, souligne que la « recherche d'une paix véritable, réelle et durable en Afrique, autrement dit l'avènement du Règne de Dieu sur ce continent » implique « la recherche onto-théologique de la Vérité ».

Il constate que « presque tous nos pays, en Afrique, particulièrement ceux qui ont connu ou connaissent encore des guerres, nous avons eu des cérémonies et des gestes de réconciliation nationale, des procès des génocidaires au nom de la justice, des gestes symboliques de la paix, et autres initiatives ».

Et pourtant, « la paix véritable, réelle et durable (...) n'est pas encore au rendez-vous ». Pourquoi ? « Parce qu'il a manqué la vérité », déplore l'archevêque.

A partir d'une réflexion biblique, l'évêque cherche les réponse de Jésus à la question de Pilate : « Qu'est-ce que la vérité ? ».

Il répond finalement: « La paix est de Jésus: "Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix, non pas à la manière du monde que je vous la donne" (Jn 14, 27a). C'est encore saint Paul qui souligne que "Christ est notre paix" (Ep 2, 14) parce qu'il est ontologiquement Vérité ».

Il conclut : « Nous encourageons l'Institution des Tribunaux Internationaux (TPI), des Commissions de vérité et réconciliation pour la paix, qui a fait du bien en Afrique du Sud: car seule "la vérité nous rendra libres" (Jn 8, 32b) et nous procurera la paix véritable, réelle et durable ».