Restaurer la « sérénité » et la « confiance » dans la curie

La collégialité en acte

| 1194 clics

ROME, dimanche 24 juin 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI veille à la « bonne coordination » de la curie romaine, en vue de restaurer  la « sérénité » et la « confiance », nécessaires pour rendre témoignage au Christ, indique le P. Lombardi. C’est en quelque sorte un exercice de collégialité « urgent », dans le climat de crise suscité par la fuite de documents réservés, à la télévision italienne puis dans le livre d’un journaliste italien.

Un dialogue continu

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, a en effet répondu à ce sujet aux questions des journalistes, hier, samedi, 23 juin, rappelant que le pape a déjà rencontré la commission cardinalice installée le 25 avril dernier à propos de la fuite de documents réservés (cf. Zenit du 25 avril 2012).

« Dans le contexte de la situation qui s’est créée à la suite de la diffusion de documents réservés, le Saint-Père approfondit ses réflexions dans un dialogue continu avec les personnes qui partagent avec lui la responsabilité du gouvernement de l’Eglise », a-t-il indiqué.

Les enquêtes se poursuivent

Le P. Lombardi a mentionné la rencontre de samedi 16 juin, entre le pape et la commission des trois cardinaux : Julián Herranz - qui en est le président -, espagnol, président émérite du Conseil pontifical pour les textes législatifs et de la Commission disciplinaire de la curie romaine, Jozef Tomko, slovaque, préfet émérite de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, et Salvatore De Giorgi, italien, archevêque émérite de Palerme.

« Samedi dernier, on le sait, [le Pape] a désiré être informé de façon plus ample sur la marche des enquêtes, grâce à une rencontre avec la Commission cardinalice en charge de cela, guidée par le cardinal Julian Herranz », a déclaré le P. Lombardi.

Le pape a rencontré les responsables des conseils pontificaux et des congrégations romaines samedi 23 juin, précise la même source : « Ce matin, il participe à la réunion avec les Chefs de dicastères, dédiée, comme c’est l’habitude, aux questions [concernant] la bonne coordination du travail de la curie, [qui est] aujourd’hui particulièrement importante et urgente pour témoigner efficacement de l’union d’esprit qui l’anime ».

L’Eglise universelle unie à Pierre

« Cet après-midi, a indiqué ne P. Lombardi, [le Pape] a décidé de rencontrer certains membres du Collège cardinalice qui, en raison de leur expérience grande et variée au service de l’Eglise, non seulement dans le milieu romain mais aussi international, peuvent échanger avec lui utilement des considérations pour contribuer à rétablir le climat de sérénité et de confiance désiré vis-à-vis du service de la Curie romaine ».

Enfin, précise-t-il, Benoît XVI saisira l’occasion de la fête du 29 juin pour consulter des évêques du monde entier, motivé par la volonté de rendre témoignage du Christ : « Naturellement, le Saint-Père continuera ces prochains jours ses entretiens et ses réflexions, en profitant aussi de la venue à Rome de nombreux pasteurs à l’occasion des festivités des saints Pierre et Paul, qui sont une occasion extraordinaire pour que la communauté de l’Eglise universelle se sente unie à lui par la prière, dans le service et dans le témoignage d’une foi pour l’humanité de notre temps ».