Rester serein en toute circonstance: la recette de Benoît XVI

Aux nouveaux cardinaux et à leurs parents et amis

| 1757 clics

ROME, lundi 20 février 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI révèle aux nouveaux cardinaux son secret pour rester « serein » en toute circonstance.

Le pape a en effet reçu ce lundi matin, 20 février, au Vatican, les 22 nouveaux cardinaux « créés » le 18 février, samedi dernier, et leurs amis et parents venus les entourer en cette circonstance. Ce sont seize Européens (sept Italiens, deux Allemands, un Tchèque, un Roumain, un Néerlandais, un Espagnol, un Portugais, un Maltais, et un Belge), quatre Américains (deux des Etats Unis, un du Canada, un du Brésil), deux d’Asie (un Indien et un Chinois).

Benoît XVI révèle ainsi le secret de la sérénité : « La création des nouveaux cardinaux est l’occasion de réfléchir à la mission universelle de l’Eglise dans l’historie des hommes : dans les vicissitudes humaines, souvent si agitées et tourmentées, l’Eglise est toujours présente, apportant le Christ, lumière et espérance de toute l’humanité. Rester unis à l’Eglise et au message de salut qu’elle diffuse, signifie rester ancrés dans la Vérité, renforcer le sens des vraies valeurs, être serein face à tout événement ».

Surtout, Benoît Xvi rappelle que l’unité des chrétiens est un don : « Je vous exhorte par conséquent à rester toujours unis à vos pasteurs et aux nouveaux cardinaux, pour être en communion avec l’Eglise. L’unité dans l’Eglise est un don divin à défendre et à faire grandir. »

Le pape a invité à l’unité avec les cardinaux : « Que l’événement si important et si suggestif du consistoire soit pour vous, ici présents, et pour ceux qui sont liés aux nouveaux cardinaux à différents titres, une raison et une invitation à vous serrer autour d’eux avec affection. »

Le pape a répété son exhortation à l’unité : « Sentez-vous encore plus proches de leur cœur, et de leur zèle apostolique ; écoutez leur paroles de Pères et de Maîtres, avec une vive espérance. Soyez unis à eux et entre vous dans la foi et la charité, pour être toujours plus des témoins du Christ, pleins de ferveur et courageux. »

Le pape a ensuite salué les cardinaux en 9 langues : italien, anglais, allemand, français, espagnol, portugais, néerlandais, roumain, et tchèque.

En français, le pape a déclaré : « Je salue cordialement les pèlerins francophones, et plus particulièrement les Belges qui ont accompagné Monsieur le Cardinal Julien Ries. Puisse notre loyauté au Christ être ferme et décidée afin de rendre crédible notre témoignage. Notre société, qui connaît des moments d’incertitudes et de doute, a besoin de la clarté du Christ. Que chaque chrétien en témoigne avec foi et courage, et le temps de Carême qui approche, permet de revenir vers Dieu. Bon pèlerinage à tous! »

Le pape a salué les nouveaux cardinaux italiens : les cardinaux Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples ; Antonio Maria Vegliò, président du Conseil pontifical pour la Pastorale des migrants ; Giuseppe Bertello, président de la Commission pontificale pour l’Etat de la Cité du Vatican et du gouvernorat ; Francesco Coccopalmerio, président du Conseil pontifical pour les textes législatifs ; Domenico Calcagno, président de l’APSA ; Giuseppe Versaldi, président de la Préfecture pour les affaires économiques du Saint-Siège ; Giuseppe Betori, archevêque de Florence.

« Frères vénérés, que l’affection et la prière de tant de personnes qui vous sont chères vous soutiennent dans cotre service de l’Eglise afin que chacun de vous puisse rendre un témoignage généreux à l’Evangile de la vérité et de la charité », a ajouté le pape.

Le pape a ensuite salué les autres groupes linguistiques. En anglais, six cardinaux : Edwin Frederick O’Brien, Grand maître de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem ; George Alencherry, archevêque majeur d’Ernakulam-Angamaly des Syro-malabares ; Thomas Christopher Collins, archevêque de Toronto (Canada); Timothy Michael Dolan, archevêque de New York (Etats-Unis); John Tong Hon, évêque de Hong Kong (Chine populaire); et Prosper Grech, O.S.A., professeur émérite d’universités romaines, et consulteur de la Congrégation pour la Doctrine de la foi.

En allemand, deux cardinaux : l’archevêque de Berlin, Rainer Maria Woelki et Karl Josef  Becker, de la Compagnie de Jésus.

En espagnol, le cardinal Santos Abril y Castelló, archiprêtre de la basilique Sainte-Marie Majeure

En portugais deux cardinaux : João Braz de Aviz, préfet de la congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique et Manuel Monteiro de Castro, président de la Pénitencerie apostolique

En tchèque, le cardinal Dominik Duka, archevêque de Prague

Néerlandais, le cardinal  Willem Jacobus Eijk, archevêque d’Utrecht,

En Roumain pour le cardinal Lucian Mureşan, archevêque majeur d’Alba Julia et Fagaras.

Le pape a confié les cardinaux et les personnes qui les ont accompagnés à la prière de la Vierge Marie et des apôtres Pierre et Paul.

Anita Bourdin