Retraite au Vatican: La mission, dans le respect de la liberté de conscience

Prédication du cardinal Hummes

| 250 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 22 février 2002 (ZENIT.org) - La mission suppose le respect de la liberté de conscience, mais un don proposé à l´homme d´aujourd´hui, affirme le cardinal Claudio Hummes, Franciscain, archevêque brésilien de Sao Paulo, dans sa prédication devant le pape Jean-Paul II et ses proches collaborateurs de la curie romaine. Le prédicateur affirmait pour tout homme le "droit" de connaître "la richesse du mystère du Christ".



Commencée dimanche dernier aux vêpres, la retraite s´achève demain matin, samedi 23 février. C´est donc en retraite que Jean-Paul II a célébré la fête de la Chaire de Saint Pierre.

La mission n´est pas une violation de la liberté de conscience, mais un don proposé à l´homme post-moderne, qui cherche le bonheur au-delà du matérialisme et de la consommation, incapables de le satisfaire.

"La nouveauté radicale de la vie apportée par le Christ et vécue par ses disciples, expliquait le cardinal brésilien, est un don qui vient de l´amour de Dieu pour nous et qui nous offre une occasion de bonheur complet et de réalisation".

"L´Eglise, doit par conséquent annoncer le Christ et lui rendre témoignage, dans le plein respect des consciences, sans violer la liberté de qui est évangélisé", soulignait le prédicateur.

"Les foules, expliquait-il, ont le droit de connaître la richesse du mystère du Christ; dans laquelle nous croyons que toute l´humanité peut trouver dans une plénitude insoupçonnée ce qu´elle cherche à tâtons à propos de Dieu, de l´homme, du destin, de la vie et de la mort".

Après la liberté de conscience, le cardinal Hummes a souligné une autre condition de l´évangélisation: "l´inculturation" de l´Evangile. Il y voit l´un des "défis" actuels pour l´Eglise. Pour cette raison, il indiquait le rôle essentiel de l´Esprit Saint dans la mission.

"L´Esprit Saint, concluait l´archevêque brésilien, n´agit pas aujourd´hui seulement dans les personnes qui se consacrent à temps plein à l´annonce de l´Evangile, comme les missionnaires, mais aussi dans de nombreux laïcs, grâce aux nouveaux mouvements et communautés ecclésiales".