Revenir à la Parole de Dieu : éditorial du père Lombardi

Il évoque pour « Octava Dies » l’exhortation apostolique « Verbum Domini »

| 1537 clics

 ROME, Lundi 15 novembre 2010 (ZENIT.org) - L'exhortation apostolique post-synodale « Verbum Domini » de Benoît XVI, publiée jeudi 11 novembre, est une invitation à rencontrer la Parole vivante de Dieu.

C'est ce qu'a affirmé le directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, dans son éditorial pour « Octava Dies », l'hebdomadaire du Centre de télévision du Vatican.

« Pourquoi un nouveau document, aussi important, sur la Parole de Dieu ? Il y a 45 ans, a souligné le père Lombardi, le Concile avait publié la constitution « Dei Verbum », que beaucoup considèrent comme un des documents les plus importants du Concile, certains comme le plus important, parce qu'il mettait justement en lumière la source originaire de la vie et de la mission de l'Eglise ».

« Il a certainement eu un rôle fondamental dans le renouvellement conciliaire mais - comme l'a relevé Mgr Ravasi - on notait avec le temps ‘quelques relâchements et une accoutumance' avec comme conséquences de ‘tomber dans le vague ou dans un spiritualisme approximatif ou, au contraire, dans un technicisme aride de la part de spécialistes' ».

« Et le cardinal Ouellet - a continué le père jésuite - a parlé avec clarté d'un ‘déficit à combler dans la vie spirituelle du peuple de Dieu'. En somme : l'Ecriture est le livre de la foi, qui naît de la foi du peuple de Dieu et peut être compris de manière adaptée seulement dans la perspective de cette foi, et cette foi doit s'alimenter ».

Le porte-parole a donc indiqué « deux efforts de fond : lire et interpréter l'Ecriture avec les méthodes offertes par la science, mais dans la lumière de la foi, pour rencontrer la Parole vivante de Dieu, Jésus-Christ ; vivre et pratiquer l'écoute et le service de la Parole dans la vie quotidienne de l'Eglise pour aider les fidèles et toute l'humanité à rencontrer Dieu à travers Jésus-Christ ».

« C'est pourquoi Benoît XVI ne nous donne pas seulement un nouveau grand document à étudier et à assimiler : il nous donne aussi une aide et un exemple », a-t-il souligné.

« Avec son livre sur Jésus, il nous offre à tous un modèle de lecture et d'interprétation de l'Ecriture. Avec ses homélies, il offre en particulier à tous les prêtres un modèle de prédication qui part toujours de la Parole de Dieu mais est harmonieusement riche de théologie, de spiritualité, de références à l'actualité ».

Pour le père Lombardi, « nous pouvons vraiment espérer - avec ce ‘manuel' - relancer le grand mouvement voulu par le Concile ».