RIO 2013: bilan chiffré de la JMJ

86 %, des "nouveaux"

Rome, (Zenit.org) Constance Roques | 2582 clics

Plus de 86 % des participants de la JMJ de Rio 2013 étaient des "nouveaux": ils n'avaient jamais participé à une Journée mondiale de la Jeunesse, révèlent les chiffres officiels de la JMJ de Rio de Janeiro. Plus de 3 millions de personnes à la dernière messe, mais avec un impact environnemental inférieur au Nouvel an par exemple.

Enfin, la JMJ ne fait que commencer: le site officiel invite les jeunes à communiquer ne ligne leurs engagements pris à Rio (http://www.rio2013.com/fr/news/detalhes/3507/maviesera-les-jeunes-pourront-deposer-sur-le-web-pour-le-presenter-au-pape-les-engagements-qu-ils-souhaitent-prendre-dans-leur-vie).

Les chiffres de la JMJ Rio 2013 ont "dépassé les attentes", a déclaré l’archevêque de Rio de Janeiro, Mgr Orani Joao Tempesta, président du Comité organisateur local des Journées mondiales de la jeunesse de Rio 2013.

Les chiffres ont été publiés sur le site officiel de Rio 2013.

Le chiffre des participants à la messe de conclusion, dimanche 28 juillet, à Copacabana:  3,7 millions de personnes. Le chiffre est sept fois supérieur à celui des participants à la messe d’ouverture présidée par Mgr Tempesta, le 23 juillet (600.000 personnes): c'était le premier grand rassemblement des JMJ de Rio.

En tout, plus de 3,5 millions de personnes ont participé aux événements qui incluent ceux de Copacabana, Quinta da Boa Vista, Rio Center et dans les différentes paroisses de la ville. 

Jeudi 25 juillet, la cérémonie d’accueil du pape a rassemblé 1,2 million de personnes sur la plage de Copacabana, tandis qu’environ 2 millions de personnes ont participé au Chemin de croix du vendredi 26 juillet, toujours sur le bord de mer de Copacabana. Enfin, autour de 3,5 millions de jeunes étaient présents à la veillée de prière du samedi 27 juillet.

Les 427.000 pèlerins inscrits venaient d’au moins 175 pays. Le nombre des jeunes inscrits avec une demande de logements était de 356.400.

Les JMJ de Rio ont enregistré une présence massive de personnes venant d’Amérique latine. Les pays les mieux représentés étaient le Brésil, l’Argentine, les États-Unis, le Chili, l’Italie, le Venezuela, la France, le Paraguay, le Pérou et le Mexique: 72,7% des participants venaient au Brésil pour la première fois et 86,9% n’avaient jamais participé à des Journées mondiales de la jeunesse.

Le site officiel des JMJ a reçu plus de 200.000 visiteurs et des documents ont été téléchargés plus de 70.000 fois. 

La page Facebook des JMJ a été suivie par plus d’1,1 million de personnes et l'album photo sur Flickr a dépassé les 10.000 téléchargements.

55% des pèlerins inscrits étaient des jeunes femmes, et 60% d’entre eux avaient entre 19 et 34 ans.

644 évêques et 28 cardinaux étaient inscrits, ainsi que 7.814 prêtres et 632 diacres. Les JMJ ont été couvertes par 6.400 journalistes accrédités, venant de 57 pays du monde.

264 salles ont été mises à disposition pour les différentes catéchèses, données en 25 langues. 

60.000 volontaires et plus de 800 artistes ont participé aux événements principaux. 

Un total de 100 confessionnaux ont été installés pour la Foire aux vocations et sur la place Largo da Carioca. 

4 millions d’hosties ont été fabriquées, dont 800.000 pour la messe de clôture.

L’impact économique a été important: d’après les données du Ministère du tourisme, les visiteurs ont dépensé 1,8 milliards de réals.

La production de déchets a été inférieure à celle d’autres événements organisés à Copacabana, comme le Réveillon  du Nouvel an: les services communaux ont ramassé 345 tonnes de déchets organiques et 45 tonnes de matériaux recyclables, soit 10% de moins que lors de la dernière célébration du Nouvel an.