Rio 2013 : la Guyane accueille 500 jeunes de Paris, Evreux et Lyon

Une semaine missionnaire

Rome, (Zenit.org) Sandra Toussaint | 783 clics

Cette fin de semaine marque le départ d’une grande aventure pour la communauté chrétienne du diocèse de Cayenne en Guyane. Elle accueille effet, plus de 500 jeunes des diocèses de Paris, Evreux et Lyon qui ont choisi de passer la semaine missionnaire, précédant la rencontre avec le pape François, non pas au Brésil, mais en Guyane. 

La France en Amérique

La Guyane est cet étonnant département français d’Amérique situé au nord de l’Amérique du sud, entre le Surinam et le Brésil, dont elle est séparée par le fleuve Oyapock. Environ 240.000 personnes, dont la majorité est de confession catholique, vivent sur ce territoire de 84.000 km².

En tout, 11 paroisses, situées dans 11 communes différentes, se sont mobilisées pour accueillir les jeunes pèlerins : Saint-Laurent-du-Maroni, Mana, Iracoubo, Sinnamary, Kourou, Macouria, Cayenne, Matoury, Remire-Montjoly, Roura et Cacao.

L’arrivée des jeunes s’est faite sur trois jours. Le premier groupe des 352 jeunes de Paris et d’Evreux, accompagnés par 16 prêtres et une religieuse, est arrivé vendredi 12 juillet, et il a été accueilli par les paroisses de Matoury, Sinnamary, Mana et Saint-Laurent-du-Maroni. Le deuxième groupe est arrivé samedi et il a été accueilli par les paroisses de Remire-Montjoly, Macouria, Roura, Cacao, Kourou et Iracoubo. Les familles ont ouvert aux jeunes les portes de leurs maisons. 

Quant aux 150 pèlerins de Lyon, ils sont arrivés ce dimanche 14 juillet et ont été pris en charge à la paroisse de Cayenne. Ils resteront ensemble toute la semaine, et ils seront logés à l’Externat Saint-Joseph, établissement d’enseignement catholique des sœurs de Saint-Joseph de Cluny qui fêtent, ce lundi 15 juillet, les 162 ans de la "naissance au Ciel" de leur fondatrice, la bienheureuse Anne-Marie Javouhey.

L'hospitalité guyanaise

La JMJ de Rio c'est donc une mobilisation importante en Guyane : 206 familles se sont portées volontaires pour accueillir les jeunes de Paris et d’Evreux ;  plus de 7000 repas seront servis sur toute cette semaine missionnaire et les paroissiens ont été mis à contribution pour la préparation tandis qu'à Cayenne, c’est une société de restauration qui fournira les plateaux repas à partir du jeudi 18 juillet ;  un réseau de bus publics et privés sera déployé jusqu’au dimanche 21 juillet pour le déplacement des JMJistes;  4 avions ont été réservés pour le voyage à Rio, dont 1 pour les pèlerins de la Guyane, 2 pour ceux de Paris et d’Evreux et 1 pour ceux de Lyon.

Les 28 membres du "Comité JMJ" guyanais, dont 1 prêtre et 27 laïcs répartis dans les différentes commissions chargées de l’organisation de l’événement, sont sur le pont depuis le 1er avril 2012. Pour organiser cette semaine missionnaire, le Comité a reçu le soutien matériel et financier de plusieurs collectivités territoriales et de nombreuses personnes chrétiennes et non-chrétiennes. Pour récolter des fonds, un concert a été donné le vendredi 7 juin 2013, avec la participation, à titre gracieux, de chanteurs de confessions religieuses différentes.

Mais les jeunes de Guyane sont eux aussi impliqués depuis des mois: ils ont participé à 2 retraites et 4 rencontres spirituelles et culturelles entre décembre 2012 et juin 2013. Les paroisses se sont mises au service de cette semaine missionnaire de façon à permettre aux pèlerins métropolitains de vivre des temps forts spirituels et culturels durant lesquels ils découvriront comment les jeunes Guyanais vivent et, surtout, comment ils vivent leur foi dans le Christ.

C’est donc un programme assez étoffé qui les attend. Mgr Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne, ouvrira les « festivités » avec la messe d’accueil des jeunes Lyonnais dans la cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne, ce dimanche 14 juillet à 18h30, heure locale.

Entre la cathédrale et… le Centre spatial

Les activités en paroisse se dérouleront du lundi 15 au mercredi 17 juillet. Les pèlerins lyonnais et des jeunes Guyanais suivront, chaque matin, à partir de 8h30, un enseignement donné par Mgr Lafont, à l’Externat Saint-Joseph. Puis, ils se dirigeront vers la cathédrale pour la célébration de la messe. L’après-midi, ils partiront en mission dans les quartiers de Cayenne. Chaque soir, à partir de 20h30, une veillée de prière aura lieu dans la cathédrale, lundi sur le thème de « la Mission », mardi « la Miséricorde » et mercredi « la Vocation ». Les enseignements de Mgr Lafont et les veillées de prière sont ouverts à tous.

S’agissant des pèlerins de Paris et d’Evreux, accueillis par les 10 autres paroisses, ils participeront aux activités prévues par chacune d’elles.

Dès mardi matin, 16 juillet, des visites du Centre Spatial Guyanais seront organisées par groupe et se dérouleront jusqu’au jeudi 18 juillet.

Ce même jeudi 18, marquera le début des activités par diocèse. Tous les pèlerins se retrouveront à Cayenne où ils demeureront jusqu’à leur départ pour Rio. En milieu de journée, Mgr Lafont présidera la messe d’accueil des jeunes de Paris et d’Evreux, dans la cathédrale.

En début d’après-midi, la Guyane accueillera l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin. Et à 18h, débutera le "Festival de la jeunesse" qui s’étalera sur deux jours. Pour l’ouverture, un défilé de louange aura lieu dans les rues Cayenne, du stade scolaire vers la Place des Palmistes. Il sera suivi d’une représentation artistique donnée par les jeunes de Paris.

Un baptême à Cayenne

Vendredi matin, 19 juillet, les pèlerins métropolitains auront un temps libre qui leur permettra de visiter la ville de Cayenne et de faire l’acquisition de quelques souvenirs. Pendant ce temps, les jeunes Guyanais auront la joie d’échanger avec le cardinal Barbarin et Mgr Lafont. En fin d’après-midi : suite du festival de la jeunesse avec tombola et représentation artistique donnée par les jeunes de Lyon. A 20h, le cardinal Barbarin présidera la messe qui sera célébrée sur la Place des Palmistes. Durant la célébration, un jeune Lyonnais recevra le baptême. Cette messe marquera la clôture de la semaine missionnaire en Guyane.

Dans la journée du samedi 20 juillet, les deux avions des jeunes pèlerins de Paris et d’Evreux décolleront en direction de Rio de Janeiro au Brésil. Quant aux jeunes de Lyon et de Guyane, ils auront droit à une journée détente aux Iles du Salut, pour les uns, et sur la pointe Buzarée pour les autres. Les deux groupes se retrouveront, en soirée, pour un repas festif.

Dimanche matin, 21 juillet, l’avion des jeunes Lyonnais s’envolera à destination de Rio. Et, dans l’après-midi, les 150 jeunes de la délégation Guyane et leur 24 accompagnateurs partiront, eux aussi, pour vivre des temps forts et échanger avec des jeunes de tous horizons sur le thème « Allez ! de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19).