Rio 2013 : le programme du pape François

Entre rencontres avec les jeunes et gestes de solidarité

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1715 clics

L’agenda officiel du voyage apostolique du pape François à Rio de Janeiro, pour la XXVIIIe Journée mondiale de la jeunesse (22-29 juillet 2013), a été publié ce 7 mai 2013. Au programme : hommage à la Vierge d’Aparecida, temps forts traditionnels des JMJ, mais aussi visites de solidarité, auprès de toxicomanes, alcooliques, habitants de favelas et jeunes prisonniers.

Alberto Gasbarri, responsable des déplacements internationaux du pape, s’est rendu à Rio de Janeiro fin avril dernier, pour préparer le voyage : « nous avions un programme définitif courant octobre-novembre pour la visite du pape au Brésil mais un petit détail a modifié nos plans : nous avons changé de pape ! », a-t-il expliqué avec humour dans un communiqué publié sur le site officiel des JMJ. Il s’agissait donc « d’adapter l’agenda du pape au Brésil en fonction des sensibilités de ce dernier ».

Premières heures sur le sol brésilien

Le lundi 22 juillet, le pape François partira en avion, à 8h45, de l’aéroport Ciampino de Rome. Il parcourra les 9.201 km qui le séparent de Rio de Janeiro, en quelque 12 heures de vol, dans un airbus de la compagnie Alitalia.

L’arrivée sur le sol brésilien est prévue à 16h, heure locale (-3 UTC). Le pape sera accueilli à l’aéroport International Galeão/Antonio Carlos Jobim de Rio de Janeiro.

A 17h, aura lieu une cérémonie de bienvenue, durant laquelle le pape prononcera un discours, dans le jardin du Palais Guanabara à Rio.

Puis à 17h40, toujours au Palais Guanabara, il rencontrera Dilma Rousseff, présidente de la République.

Le soir, il se retirera dans la résidence du centre d'étude Sumaré à Rio de Janeiro, où il se reposera le lendemain.

Hommage à Notre-Dame d’Aparecida

Comme après son élection, la première visite du pape sera pour la Vierge : mercredi 24 juillet, il partira au matin (8h15), de l’héliport de Sumaré, pour se rendre au sanctuaire de Notre-Dame d’Aparecida, à 200 km de Rio, dans l’Etat de São Paulo, où il atterrira aux environs de 9h30.

Le pape François y vénèrera l’image de la Vierge « patronne du Brésil », dans la « salle des 12 Apôtres » du sanctuaire. Puis à 10h30, il célèbrera la messe dans la basilique.

C’est la présidente Dilma Rousseff, qui a lancé l’initiative d’une visite à Aparecida, durant son audience avec le pape François à Rome, le 20 mars dernier (cf. Zenit du 20 mars 2013). Le cardinal Bergoglio s’est déjà rendu dans ce sanctuaire, pour la Ve conférence des évêques d’Amérique Latine et des Caraïbes, en présence de Benoît XVI, en 2007.

A 13h, est prévu un déjeuner avec les évêques de la province et les séminaristes du séminaire « Bon Jesús » d’Aparecida.

Toxicomanes, alcooliques et favelas

Le pape repartira à 16h10, en hélicoptère, pour atterrir cette fois à l’aéroport de "Santos Dumont III Comar" de Rio, une heure plus tard.

Pour clore la journée, il visitera l’hôpital « saint François d’Assise », où il prononcera un discours.

L’hôpital est une structure de 500 lits qui a pour vocation de soigner des personnes toxicomanes et alcooliques.

Le lendemain, jeudi 25 juillet, le pape célèbrera la messe en privé, à 7h30, à Sumaré.

Puis à 9h45, à l’hôtel de ville (« Palácio da Cidade »), le pape recevra « les clés de la cité » et bénira le drapeau olympique, en vue des futurs jeux olympiques d’été qui auront lieu au Brésil en 2016.

A 11h, le pape visitera Varginha (Manguinhos), un quartier des « favelas » de Rio, réhabilité grâce à un programme du gouvernement.

Les JMJ commencent, y compris en prison

Le soir du 25 juillet, à 18h, le pape commencera à proprement parler les Journées mondiales de la jeunesse : il sera en effet accueilli « en fête », par des jeunes, sur le littoral de Copacabana, à Rio. Pour l’occasion, le pape prononcera un discours.

Vendredi 26 juillet, après la messe en privé à Sumaré, le pape ira lui-même confesser des jeunes participant à la JMJ, dans le Parc de la « Quinta da Boa Vista » à Rio, à 10h. C’est dans ce parc qu’aura lieu le « Forum des Vocations ».

Même les prisonniers pourront participer aux JMJ : le pape rencontrera en effet des jeunes détenus à 11h30, au palais de l’archevêché « saint Joachim », à Rio.

A midi, il priera l’angélus, depuis le balcon central de l’archevêché, et s’adressera à la foule.

Le pape poursuivra la journée en saluant le comité organisateur et une dizaine de bienfaiteurs qui ont contribué à la préparation de la JMJ 2013, avant de participer à un déjeuner avec des jeunes, à l’archevêché.

A nouveau, le soir, le pape se rendra sur le littoral de Copacabana pour un Chemin de croix avec les jeunes, à 18h.

Rencontre du clergé et veillée avec les jeunes

Samedi 27 juillet, tous les évêques, prêtres, religieux et séminaristes présents à cette XXVIIIe JMJ pourront participer à une messe avec le pape, en la cathédrale « Saint-Sébastien » de Rio.

Puis, à 11h30, est prévue une rencontre avec les dirigeants du pays, au théâtre municipal, à Rio de Janeiro. Le pape adressera un discours pour l’occasion.

Le pape déjeunera ensuite aves les cardinaux du Brésil, la présidence de la Conférence nationale des évêques et les évêques de la région, dans le réfectoire de Sumaré.

Le soir, à 19h30, débutera la traditionnelle veillée de prières avec les jeunes de la JMJ, au « Campus Fidei » de Guaratiba. Le pape s’adressera aux jeunes, qui dormiront ensuite sur place, dans l’attente de la messe du lendemain.

Le campus a été habilité en vue de l’évènement et pourra accueillir jusqu’à deux millions de personnes.  

Messe d’envoi avec tous les jeunes à Guaratiba

Au dernier jour de la rencontre, dimanche 28 juillet, le pape présidera la messe d’envoi, sommet des JMJ, à Guaratiba. La célébration se clôturera avec la prière de l’angélus.

Le pape retournera déjeuner à Sumaré, et c’est là qu’il rencontrera dans l’après-midi le comité de coordination de la Conférence épiscopale d’Amérique latine (CELAM).

Il prendra congé du centre de Sumaré – l’unique lieu où il aura résidé – aux environs de 16h40.

Avant de reprendre le chemin de l’aéroport, le pape rencontrera les volontaires de la JMJ au Pavillon 5 de « Rio Centro », un des plus grands centres d’exposition d’Amérique latine.

Enfin, il prononcera son dernier discours lors de la cérémonie de congé à l’aéroport international Galeão/Antonio Carlos Jobim, cérémonie prévue à 18h30.

L’avion d’Alitalia décollera à 19h, et atterrira à Rome le lendemain, lundi 29 juillet, à 11h30 (heure locale).