Russie : Le patriarcat de Moscou remercie « l’Aide à l’Église en Détresse »

Visite de la direction de l’AED à Moscou

| 1467 clics

ROME, Mercredi 19 novembre 2008 (ZENIT.org) - Le patriarcat de Moscou a remercié « l'Aide à l'Église en Détresse » (AED) pour son travail au service des orthodoxes en Russie, indique une dépêche de l'AED qui jouit en Russie de la confiance des orthodoxes et des catholiques.

La direction de l'œuvre internationale catholique « Aide à l'Église en Détresse » a en effet effectué une visite à Moscou. Elle a été reçue par le responsable des relations extérieures du patriarcat de Moscou, le métropolite Cyrille de Smolensk et Kaliningrad, qui a remercié l'œuvre pour son soutien à l'Église orthodoxe en Russie, depuis 1992, et pour l'engagement de l'AED dans le dialogue œcuménique.

Les deux parties ont réaffirmé l'importance de ces bons rapports mutuels et leur volonté d'approfondir et de parfaire leur collaboration. Le métropolite Cyrille a déclaré qu'il était bon « de pouvoir s'appuyer sur des organisations qui ont déjà fait leurs preuves dans la collaboration », et que « l'Aide à l'Église en Détresse » avait été un partenaire fiable même dans les moments difficiles. Le président de l'AED, le P. Joaquín Alliende, a exprimé sa joie de voir la confiance réciproque se renforcer, et a affirmé que l'œuvre continuerait, sous sa nouvelle direction, à apporter son aide à l'Église orthodoxe russe et à renforcer le dialogue.

Les représentants des deux Églises ont souligné particulièrement la nécessité d'une position commune pour ce qui est de l'éthique chrétienne et de la vision chrétienne de l'homme.

Et, au nom du chef de l'Église orthodoxe russe, le patriarche Alexis II, le métropolite Cyrille a remis à Peter Humeniuk, expert de « l'Aide à l'Église en Détresse » pour les questions russes, la décoration de l'ordre de Saint Daniel de Moscou. Il s'agit d'une haute distinction que l'Église orthodoxe russe accorde pour d'importants services rendus.

La délégation de « l'Aide à l'Église en Détresse » a également rendu visite à l'archevêque Evgenij, président du comité doctrinal de l'Église orthodoxe russe, dans la Lavra de Sergeev Posad (connu à l'époque soviétique sous le nom de Zagorsk). Le monastère constitue aujourd'hui encore l'un des centres spirituels les plus importants de l'orthodoxie russe. L'archevêque Evgenij, qui est en même temps recteur de l'académie spirituelle et du séminaire du monastère, a remercié « l'Aide à l'Église en Détresse » pour l'aide reçue et il a souligné l'importance d'une bonne formation spirituelle pour la compréhension mutuelle et le dialogue entre les deux Églises.

Lors du dîner avec le nonce apostolique dans la Fédération de Russie, Mgr Antonio Mennini, celui-ci a affirmé qu'en Russie « l'Aide à l'Église en Détresse » jouissait d'une grande confiance aussi bien auprès des catholiques qu'auprès des orthodoxes.

La délégation a ensuite rendu visite à la curie catholique archiépiscopale à Moscou ainsi qu'à d'autres partenaires de projets et elle effectué une visite à la tombe du prêtre orthodoxe assassiné en 1990, Alexandre Men, qui jouit d'une très haute considération dans les cercles catholiques aussi bien qu'orthodoxes. Elle a également visité Butovo, lieu de mémoire pour les martyrs de l'époque soviétique et est allée se recueillir devant l'icône d'André Roublev dite « de la Sainte Trinité » - de « l'Hospitalité d'Abraham », pour les orthodoxes -.

A l'initiative du pape Jean-Paul II, « L'Aide à l'Église en Détresse » s'est engagée depuis 1992 dans le dialogue avec l'Église orthodoxe en Russie. En 2007, lors d'une audience privée, le pape Benoît XVI a remercié une nouvelle fois les cadres dirigeants de l'AED pour cet engagement et il l'a encouragée à le poursuivre.

La délégation de « l'Aide à l'Église en Détresse » se composait du président international de l'œuvre de bienfaisance, le Père Joaquín Alliende, nouvellement nommé à ce poste, du premier vice-président le docteur Pieter van der Velden, et du secrétaire général de l'œuvre, Pierre-Marie Morel, qui est en fonction depuis janvier 2008. La délégation était accompagnée de Peter Humeniuk, qui est le responsable de « l'Aide à l'Église en Détresse » pour les contacts avec la Russie, ainsi que d'Eva-Maria Kolmann, une journaliste de l'œuvre.