Rwanda : « l'Année de la foi », héritage de Benoît XVI

Les évêques exhortent à « l'enracinement dans la foi »

Rome, (Zenit.org) | 1169 clics

Les évêques catholiques du Rwanda exhortent les croyants à « l’enracinement dans la foi », faisant observer que Benoît XVI, en quittant son ministère, « nous laisse l’Année de la Foi ». Foi qui fut « le secret intime de sa vie de chrétien, de prêtre, d’évêque et de pape ».

C’est ce que l’on peut lire dans un message publié par Mgr Smaragde Mbonyintege, président de la Conférence épiscopale du pays, Mgr Thaddée Ntihinyurwa, vice-président et Mgr Vincent Harolimana, évêque de Ruhengeri, le 16 février 2013, après l’annonce de la fin du pontificat de Benoît XVI.

Bien que cette renonciation soit un « événement inhabituel, qui a suscité la panique et l’inquiétude chez beaucoup de gens », les évêques se veulent rassurants : « en entendant la manière dont Benoît XVI explique les raisons de sa décision, cela nous invite plutôt à l’accueillir avec confiance », font-ils observer.

D’ailleurs, rappellent-ils, « Benoit XVI a toujours été préoccupé par la recherche de l’intérêt de l’Eglise ». En ce sens, sa renonciation est « un acte de courage, de discernement et d’humilité dont l’Eglise a besoin dans sa mission d’évangélisation ».

Si Benoit XVI « laisse un grand héritage d’amour et de service de l’Eglise dans la sagesse et le discernement », les évêques soulignent aussi que le pape « nous laisse l’Année de la Foi », inaugurée le 11 octobre 2012.

« La foi fut en effet le secret intime de sa vie de chrétien, de prêtre, d’évêque et de pape », écrivent les évêques, qui à son exemple, exhortent les baptisés « à l’enracinement dans la foi ».

Ils invitent donc à « rendre grâce à Dieu qui nous a donné un tel Pasteur » et à « prier pour Benoît XVI et pour toute l’Eglise afin que le Seigneur lui procure un autre Successeur de saint Pierre » pour les temps présents.