S. Jean-Baptiste de La Salle: Un "génie pédagogique"

Message de Jean-Paul II au Fr Alvaro Rodriguez Echeverria

| 1375 clics

CITE DU VATICAN, Dimanche 29 avril 2001 (ZENIT.org) - Le pape Jean-Paul II a fait l´éloge du "génie pédagogique" de S. Jean-Baptiste de La Salle, dans son message, en date du 26 avril, au Fr Alvaro Rodriguez Echeverria, Supérieur des Frères des Ecoles chrétiennes qui célèbrent cette année le 350e anniversaire de la naissance de leur fondateur.


Le pape rappelle que le saint est le "Patron spécial des éducateurs de l’enfance et de la jeunesse". Il insiste sur ce qu´il appelle "le secret de Jean-Baptiste de La Salle": "la relation intime et vivante qu’il entretint avec le Seigneur dans l’oraison quotidienne", mais il insiste également sur "l’importance du témoignage de la vie fraternelle" des Frères. En citant Novo millennio ineunte, le pape les exhorte "à développer et à diffuser une authentique spiritualité de la communion" et à "regarder vers l’avenir, où l’Esprit vous envoie pour réaliser de grandes choses" (Vita consecrata, n. 110)".
Voici le texte intégral du Message, dans son original en français, diffusé par la Salle de presse du Saint-Siège le 28 avril.
Pour l´anniversaire, nous l´avions signalé la veille de la fête liturgique du saint, le 6 avril dernier (cf. ZF010406), tout en renvoyant au site : (lasalle-fec)


Message de Jean-Paul II

Au Frère Alvaro RODRÍGUEZ ECHEVERRIA
Supérieur général des Frères des Écoles chrétiennes

1. À l’occasion du trois cent cinquantième anniversaire du "dies natalis" de saint Jean-Baptiste de La Salle, je suis heureux de m’associer aux Frères des Écoles chrétiennes et aux personnes qui partagent l’idéal lassalien, rendant grâce pour l’exemple du "Patron spécial des éducateurs de l’enfance et de la jeunesse", qui fonda votre Institut "afin de donner l’éducation chrétienne aux pauvres et de fortifier la jeunesse dans le chemin de la vérité". Le cœur rempli de joie devant les merveilles accomplies par les Frères au long de leur histoire, je vous invite à "retrouver avec courage l’esprit entreprenant, l’inventivité et la sainteté" de votre fondateur (Vita consecrata, n. 37), pour que se fortifie en chacun le désir de répondre avec générosité au charisme de votre famille religieuse.

2. J’ai déjà eu l’occasion de rappeler le génie pédagogique de Jean-Baptiste de La Salle, ainsi que l’importance de votre mission auprès des enfants et des jeunes, notamment des pauvres ou de ceux qui sont en difficulté. Votre idéal, toujours actuel, requiert des disciples qui se laissent modeler par Dieu et qui, remplis d’enthousiasme pour l’éducation et l’évangélisation, sauront proposer à la jeunesse l’espérance chrétienne et des raisons de vivre. En faisant découvrir aux jeunes l’attachante figure de votre fondateur, vous les invitez à faire, à son école, l’expérience d’une rencontre intime avec le Christ et vous les introduisez à ce "regard du cœur porté sur le mystère de la Trinité qui habite en nous, et dont la lumière doit aussi être perçue sur le visage des frères qui sont à nos côtés"(Novo millennio ineunte, n. 43).

3. Le secret de Jean-Baptiste de La Salle est la relation intime et vivante qu’il entretint avec le Seigneur dans l’oraison quotidienne, source à laquelle il puisa l’audace inventive qui le caractérise. À l’écoute de Dieu, il reçut les lumières qui peu à peu lui permirent de discerner les urgences de son époque, pour y répondre de manière adaptée. Mus par l’Esprit "qui réside en vous" et qui "doit pénétrer le fond de vos âmes"(Jean-Baptiste de La Salle, Méditations pour tous les dimanches de l’année, n. 62, 3), vous vivrez toujours davantage conformément au don reçu par votre fondateur. Lui qui suppliait ses Frères de vivre en "hommes intérieurs"(Explications de la méthode d’oraison, n. 3), il nous dévoile dans le trésor de ses écrits la dimension contemplative de sa vie, et donc aussi de toute vie chrétienne et missionnaire. À son exemple, renouvelés par leur rencontre personnelle avec le Christ, les Frères seront à même d’annoncer l’Évangile aux jeunes qui leur sont confiés et de les accompagner avec délicatesse dans leur croissance humaine, morale et spirituelle.

4. Je voudrais attirer l’attention des membres de l’Institut sur l’importance du témoignage de la vie fraternelle. Jean-Baptiste de La Salle y voyait un moyen essentiel pour permettre aux Frères d’accomplir au mieux leur mission d’éducation et d’évangélisation. "On doit s’étudier particulièrement à être unis en Dieu et à n’avoir qu’un même cœur et un même esprit ; et ce qui doit le plus y animer est que, comme dit saint Jean, celui qui demeure dans la charité demeure en Dieu et Dieu demeure en lui" (Méditations, n. 113, 3). Appelée à rendre visible le don de fraternité fait par le Christ à l’Église, la communauté a le devoir "d’être et d’apparaître comme une cellule d’intense communion fraternelle, signe et stimulant pour tous les baptisés"(La vie fraternelle en communauté, n. 2b). Elle exerce alors un attrait naturel, et la joie de vivre qui en émane, même au milieu des difficultés, devient un témoignage qui donne à la vie religieuse une grande force d’attraction et qui est source de vocations.

5. Dans ce contexte, j’encourage les Frères à faire de leurs maisons des écoles de vie fraternelle, "à développer et à diffuser une authentique spiritualité de la communion"(Novo millennio ineunte, n. 43), y associant les jeunes qui leur sont confiés et les laïcs qui collaborent à leur mission, les aidant tous à découvrir et à partager le charisme de l’Institut. Je me réjouis des initiatives déjà prises, telle la création du "Réseau Lassalien Jeunes", qu’il sera bon de poursuivre et de développer. De là, naît un échange qui permet aux baptisés de découvrir et de vivre pleinement leur vocation spécifique, et aux Frères de rappeler l’exigence de ce "haut degré de la vie chrétienne ordinaire" qu’est la sainteté, avec une "pédagogie de la sainteté qui soit capable de s’adapter aux rythmes des personnes" (Novo millennio ineunte, n. 31), en particulier des jeunes.

6. "Vous n’avez pas seulement à vous rappeler une histoire glorieuse, mais vous avez à construire une grande histoire ! Regardez vers l’avenir, où l’Esprit vous envoie pour réaliser de grandes choses"(Vita consecrata, n. 110). Chers Frères, que cet anniversaire renouvelle votre fidélité au Christ et à l’Évangile ! Pour la famille lassalienne s’ouvre un millénaire dans lequel elle est invitée à s’avancer en "comptant sur le soutien du Christ"(Novo millennio ineunte, n. 58) qui, contemplé et aimé, nous appelle une fois encore à le suivre.

Sur ce chemin, la Vierge très sainte nous accompagne. Je lui ai confié le troisième millénaire et je l’ai invoquée comme l’étoile de la nouvelle évangélisation. Puisse-t-elle aussi accompagner les fils spirituels de saint Jean Baptiste de La Salle et les faire grandir dans la disponibilité et la sainteté, ainsi que dans le service du Christ et de leurs frères ! De grand cœur, vous confiant à l’intercession de votre Fondateur et de tous les saints de votre Institut, j’accorde à tous les Frères la Bénédiction apostolique, que j’étends aux jeunes, aux membres de vos communautés éducatives et à tous ceux qui partagent l’idéal lassalien.

Du Vatican, le 26 avril 2001.