Saint André Kim Tae-gon, prêtre et martyr, patron du nouveau collège

Proto-martyr de Corée

| 685 clics

ROME, Vendredi 23 mars 2001 (ZENIT.org)/(FIDES)


- Saint André Kim Tae-gon, premier prêtre coréen et premier martyr (1821-1846) est le saint patron choisi pour le collège pontifical coréen que Jean-Paul II inaugurait ce soir à Rome.
Il est fêté au calendrier général romain le 20 septembre, avec les autres martyrs canonisés par Jean-Paul II le 6 mai 1984 à Séoul. Il avait été béatifié en 1925 avec 102 autres martyrs de Corée, dont Paul Chong Hasang, laïc: ces martyrs sont été assassinés entre 1839 et 1867.
Il était né dans l´une des plus nobles familles de Corée et avait été éduqué dans la foi chrétienne. Il répondit à l´appel de Dieu, entendu à l´âge de quinze ans, en se préparant au sacerdoce: il partit pour Macao. Dès cette époque, il avait tenté de faire entrer en Corée des prêtres français, mais le projet échoua. Une fois ordonné diacre, il se consacra totalement à l´évangélisation, se rendant à Shanghai: il y fut ordonné prêtre, en tant que premier prêtre indigène: on comprend qu´il ait été choisi comme saint patron pour un institut de formation des futurs prêtres de l´Eglise de Corée.
Il revint dans son pays, malgré de nombreuses difficultés, et il réussit même à faire entrer des religieux. Pourtant son ministère fut bref: il fut arrêté un an plus tard et fut mis à mort. Il avait à peine 25 ans. Sa dépouille repose au séminaire de Séoul.