Saint Etienne-Théodore Cuenot, évêque et martyr

Des Missions étrangères de Paris

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 387 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de saint Etienne-Théodore Cuenot, évêque et martyr (1802-1861), des Missions étrangères de Paris.

Né au Bélieu, dans le Doubs (France), Etienne-Théodore Cuenot fut élevé dans les séminaires d'Ornans, Luxueil et Besançon, avant d'être ordonné prêtre en 1825 à Aix-en-Provence. Cet aîné d'une famille nombreuse, se montra toute sa vie d'une audace réfléchie et persévérante.

Deux ans plus tard, il entrait dans la société des Missions Etrangères de Paris pour répondre à l'appel missionnaire. Envoyé  à Macao dès 1828, puis en Cochinchine, il se réfugia au Siam durant la persécution de 1833.

Mais en 1835, il était nommé évêque en et il rentra en Cochinchine où il exerça sa charge durant vingt-cinq ans. Pour édifier des centres de formation pour le clergé autochtone, il achetait des terres en friches. C'est alors que l'empereur Tu-Duc, d'Annam - entre le Tonkin et la Cochinchine, au cœur de l'actuel Viêt-nam -, déclencha une violente persécution .

L'évêque fut arrêté, jeté dans une cage. La sentence de mort arriva trop tard:  il était mort d'épuisement le 14 novembre 1861. Le pape Pie X le béatifia en 1909 en reconnaissant son martyre.