Saint Josemaria Escriva au Sacré-Cœur de Marseille

Célébration présidée par le card. Panafieu

| 822 clics

ROME, Mardi 7 juin 2005 (ZENIT.org) – En ce mois du Sacré-Cœur, la basilique du Sacré-Cœur de Marseille accueillera, samedi 18 juin, une statue de saint Josémaria Escriva, fondateur de l'Opus Dei.



La statue sera bénie au cours d’une célébration eucharistique présidée par l’archevêque de Marseille, le cardinal Bernard Panafieu, avec la participation de Mgr Xavier Echevarria, prélat de l’Opus Dei. C’est ce qu’annonce le site Internet du diocèse de Marseille (http://catholique-marseille.cef.fr).

Le mois de juin est aussi celui de la fête liturgique du saint (mémoire facultative, commun des pasteurs), car le « dies natalis », le jour de sa « naissance au ciel », qui est normalement le jour de la fête liturgique d’un saint, est le 26 juin.

A propos de saint Josémaria Escriva de Balaguer (1902-1975), le pape Jean-Paul II disait, lors de sa béatification en 1992: « Avec une intuition surnaturelle, le bienheureux Josémaria a prêché inlassablement l'appel universel à la sainteté et à l'apostolat ».

Plusieurs miracles ont été attribués à son intercession, dont des guérisons, médicalement inexpliquées, en particulier, en 1976, celle d'une carmélite de la Charité, Sr Concepción Boullón Rubio.

Pour ce qui est de la guérison qui a permis la canonisation du fondateur, c’est celle du chirurgien espagnol Manuel Nevado Rey, en 1992. Une maladie professionnelle due à l’exposition aux rayons X, et habituellement fatale, l'empêchait de continuer à exercer son métier. Sa guérison, fulgurante et définitive, à la suite d’une prière par l’intercession du saint, lui a permis de reprendre son travail dès janvier 1993. Il était place Saint-Pierre, le 6 octobre 2002, lors de la canonisation du saint espagnol.

Saint Josemaria était né à Barbastro, en Navarre. Mais en 1915, l'entreprise commerciale de son père ferme ses portes, et la famille s'installe à Logroño. Là, le jeune garçon perçoit que Dieu l'appelle. Il se prépare au sacerdoce, puis entre au séminaire de Saragosse. Il poursuit aussi ses études en droit civil, comme auditeur libre.

Ordonné prêtre en 1925, le P. Josémaria exerce tout d’abord son ministère dans une paroisse rurale des environs de Saragosse. Deux ans plus tard, il est à Madrid pour achever son doctorat en droit.

C’est le 2 octobre 1928, au cours d'une retraite, qu’il comprend ce que Dieu lui demande et il fonde l'Opus Dei. « Sanctifier son travail, se sanctifier dans son travail et sanctifier les autres par son travail », recommande-t-il. Et en 1943, il fonde, pour des prêtres, la Société de la Sainte-Croix.

En 1946, il s'installe à Rome et donne un élan international à ses fondations. Sa mission accomplie, il s’est éteint à Rome - où se trouve son tombeau - le 26 juin 1975.