Saint-Pie X : « On a fait des pas en avant »

Message positif du P. Lombardi

| 1528 clics

Anita Bourdin 

ROME, mercredi 18 avril 2012 (ZENIT.org) – « On a fait des pas en avant » déclare le P. Lombardi, au lendemain de la réception de la réponse de Mgr Fellay au Vatican : il y voit un signe « encourageant ».

Le P. Federico Lombardi s.j., directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a en effet réagi sur Radio Vatican, à la réponse envoyée par la Fraternité sacerdotale saint Pie X au Saint-Siège. Il cite le témoignage de qui a lu cette réponse.

Il rappelle que la demande avait été formulée « lors de la rencontre du 16 mars dernier au Vatican avec le supérieur de la Fraternité, Mgr Bernard Fellay ».

Pour le P. Lombardi, la réponse de Mgr Fellay est « sensiblement différente » de la précédente, jugée « insuffisante » par le Saint-Siège, et elle sera évaluée dans un « bref délai ».

« Cette réponse, dit-il, c'est une réponse qui, selon le témoignage de qui a pu la voir, c'est sensiblement différente de la précédente et c'est encourageant, on a fait des pas en avant ».

Le texte comprend aussi des « propositions d’intégration et de précisions à propos du texte du Préambule », ce document doctrinal remis le 14 septembre 2011 à la Fraternité.

« La réponse, ajoute-t-il, va être discutée, va être examinée avant tout par la Congrégation pour la doctrine de la foi, dans une des réunions des prochaines semaines et ensuite, elle va être aussi examinée naturellement par le Pape. »

« On peut dire qu'on a fait des pas en avant, c'est-à-dire que la réponse, la nouvelle réponse, est plutôt encourageante, a-t-il répété, mais il y a encore des approfondissements à faire et à voir, et des décisions à prendre dans les prochaines semaines. Je pense qu’on ne va pas attendre longtemps car on a le désir que ces colloques, ces contacts aboutissent à des conclusions ».

Le processus avait été lancé dès le 29 janvier 2009 par Benoît XVI par la décision de lever l’excommunication de quatre prélats consacrés évêques par Mgr Lefebvre, de façon à ouvrir un dialogue doctrinal, confié à la Congrégation pour la doctrine de la foi.