Saint-Siège et Royaume Uni : 30 ans de relations diplomatiques

Rencontre à l'occasion de l'audience du mercredi

| 1055 clics

ROME, mardi 14 février 2012 (ZENIT.org) –  Une délégation britannique effectue une visite officielle au Vatican ces 14 et 15 février, à l’occasion du 30e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques pleines et entières entre le Saint-Siège et le Royaume Uni, en 1982, et au moment où la reine Elizabeth II fête ses 60 ans de règne.

Cette visite intervient aussi un an et demi après le voyage de Benoît XVI en Grande Bretagne, en septembre 2010, à l’occasion de la béatification du cardinal John Henry Newman.

Demain, 15 février, au terme de l’audience générale du mercredi, la délégation remettra à Benoît XVI une lettre et un don de la part du Premier ministre David Cameron : une édition de la Bible du Roi Jacques, la fameuse « King James Bible », qui a fêté ses 400 ans en 2011.

La délégation est composée de 7 membres du gouvernement dont le ministre de la Culture, et de l’archevêque de Westminster, Mgr Vincent Nichols,.

Les entretiens avec des responsables de la Curie romaine porteront sur des « dossiers d’actualité » comme le « dialogue interreligieux », les « droits de l’homme », « l’environnement », les « changements climatiques » et le « développement ».

Pour l’ambassadeur britannique près le Saint-Siège, Nigel Baker, cette visite est « le signe de la volonté de Londres de poursuivre le processus amorcé lors du voyage du Pape ». Il souligne que « la Grande-Bretagne et le Saint-Siège ont de nombreuses priorités communes au niveau international » : crises humanitaires, lutte contre le commerce des armes, crises syrienne et somalienne, situation en Irlande du Nord…

La délégation britannique est reçue à l’intérieur même de la Cité du Vatican.

Le chef de la délégation, Mme la baronne Sayeeda Warsi, ministre sans portefeuille, d’origine pakistanaise, a prononcé un discours devant les étudiants de l’Académie pontificale ecclésiastique  - l’école des nonces -, ce mardi 14 février, en présence du corps diplomatique accrédité près le Saint-Siège, sur « Le rôle de la religion dans le débat politique et dans les affaires internationales ». 

Anita Bourdin