Sainte Mère Guérin : Sa force intérieure, au service des pauvres

Une Bretonne canonisée par Benoît XVI

| 375 clics

ROME, Dimanche 15 octobre 2006 (ZENIT.org) – De Mère Théodore Guérin, qu’il a canonisée ce matin place Saint-Pierre, Benoît XVI a dit en français, dans son homélie, qu’elle a su mettre « sa force intérieure » au service des pauvres, en particulier les enfants.



Mère Théodore Guérin (1798-1858) est la fondatrice de la congrégation des sœurs de la Providence de Sainte-Marie-des-bois, aux Etats-Unis (cf. la biographie ci-dessous in « Documents »).

La délégation du gouvernement français était conduite par Madame Catherine Vautrin, Ministre délégué à la Cohésion sociale et à la Parité.

« Mère Théodore Guérin est une belle figure spirituelle et un modèle de vie chrétienne, déclarait le pape. Elle fut toujours disponible pour les missions que l’Église lui demandait, elle trouvait la force et l’audace pour les mettre en œuvre dans l’Eucharistie, dans la prière et dans une infinie confiance en la divine Providence. Sa force intérieure la poussait à une attention particulière envers les pauvres, et tout spécialement les enfants ».

Après l’angélus, le pape ajoutait, toujours en français : « Je salue les pèlerins francophones venus pour les canonisations, en particulier la délégation officielle du Gouvernement français et les pèlerins du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier, avec leur Évêque. Puisse sainte Théodore Guérin vous inciter à vivre votre foi et à en donner le témoignage auprès de nos contemporains dans une attention aux plus petits et aux plus délaissés de la société. Avec ma Bénédiction apostolique ».