Sanctuaire de Lorette : Mgr Gianni Danzi nouveau prélat

| 565 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 22 février 2005 (ZENIT.org) – Jean-Paul II a nommé aujourd’hui Mgr Gianni Danzi comme prélat du sanctuaire de Lorette, près d'Ancône, sur la côte adriatique de l'Italie. Il devient archevêque et succède à Mgr Comastri.



Evêque titulaire de Castello, Mgr Danzi était jusqu’ici secrétaire général du gouvernatorat de la Cité du Vatican.

Le 5 février dernier, le pape avait adjoint au cardinal Francesco Marchisano, 75 ans, archiprêtre de la Basilique Saint-Pierre et président du bureau du travail du Saint-Siège, un coadjuteur, l’archevêque italien Angelo Comastri, jusque là archevêque-prélat de Lorette et délégué pontifical pour le Sanctuaire de Lorette.

Rappelons que l'ambassade de France près le Saint-Siège veille à la préservation du patrimoine, dont les Pieux Etablissements de la France à Lorette, dont elle assure la tutelle. Le Chapelain national de France à Lorette, le R.P. Gualbert Broudin, O.F.M, est à la disposition des pèlerins francophones qui souhaitent effectuer un pèlerinage à ce sanctuaire marial.

Le Sanctuaire de la « Sainte Maison » de Lorette figure parmi les sanctuaires les plus importants au monde. Il domine la ville de la colline de Lorette qui se trouve à 30 km au sud-ouest de la ville d’Ancône. Il abrite les trois murs de la maison semi-troglodyte de Nazareth où, selon la tradition, confirmée par l’archéologie moderne, a eu lieu l'Annonciation et où la Sainte Famille a vécu.

Selon la légende la « Sainte Maison » aurait été transportée par les « anges » de Nazareth à Lorette. Les recherches historiques ont établi que, lorsque les Sarrasins ont envahi la Terre Sainte, ces pierres ont été transportées par mer par les croisés en 1291, d’abord sur la côte d’Illyrie et ensuite à Lorette, à l’abri des Etats pontificaux, moins visés par les razzias des pirates.

A l'origine, la sainte relique fut placée à l'abri d'une simple église, mais, dès le XIVe siècle, cette maison devint un but de pèlerinage si important, sur la route de Rome, que l’on commença les travaux de la basilique actuelle et des fortifications pour la protéger, en 1469. Dès 1471, Giuliano da Maiano commença à travailler à l'abside. Trente ans plus tard, en 1499, Giuliano da Sangallo fut désigné pour construire le dôme qui fut terminé l'année suivante.

En 1507, le pape Jules II décida de faire développer les travaux en désignant officiellement Lorette comme lieu de pèlerinage et en envoyant à Lorette l'architecte du Vatican, le Bramante, pour diriger la dernière phase du projet.