“Sans le Dimanche, nous ne pouvons pas vivre” : année de l’Eucharistie

| 1340 clics

CITE DU VATICAN, Dimanche 28 novembre 2004 (ZENIT.org) – “Sans le Dimanche, nous ne pouvons pas vivre” : le pape Jean-Paul II a annoncé à l’angélus de ce dimanche, place Saint-Pierre, ce thème du congrès eucharistique international 2005, à Bari.



Le Saint Père s’est adressé à quelque trente mille fidèles rassemblés place Saint-Pierre pour l’angélus de midi, ce dimanche, dont des pèlerins d’Ukraine, sous un soleil romain automnal.

“C’est aujourd’hui, en ce premier Dimanche de l’Avent, que commence la nouvelle année liturgique, au cours de laquelle nous contemplerons avec une ferveur particulière le visage du Christ présent dans l’Eucharistie. Jésus, le Verbe Incarné, mort et ressuscité est le centre de l’histoire. L’Eglise l’adore et recueille en Lui le sens ultime et unifiant de tous les mystères de la foi : l’amour de Dieu qui donne la vie.”

“En Italie, en ces jours, justement, commence le chemin de préparation au XXIVe Congrès eucharistique national, qui aura lieu à Bari, du 21 au 29 mai 2005. “Sans le Dimanche, nous ne pouvons pas vivre” : c’est le thème de cette importante rencontre ecclésiale, qui, par une providentielle coïncidence, donnera encore plus de relief à l’Année de l’Eucharistie”, a précisé le pape.

Jean-Paul II s’adressait aux catholiques italiens à quelques mois du congrès eucharistique de Bari : “J’invite la Communauté ecclésiale d’Italie à se préparer avec un grand soin à ce rendez-vous spirituel, en redécouvrant “avec une vigueur nouvelle du sens du Dimanche : son “mystère”, la valeur de sa célébration, sa signification pour l’existence chrétienne et humaine” (Lett. ap. Dies Domini, 3).

“Que Marie, la “femme eucharistique” et Vierge de l’Avent, nous prépare tous à accueillir la joie du Christ qui vient, et à en célébrer dignement la présence sacramentelle dans le Mystère eucharistique”, a conclu Jean-Paul II.