Sant'Egidio, un témoignage de l'Eglise qui « sort »

Mgr Becciu préside la messe du 46e anniversaire

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 326 clics

Le témoignage de la Communauté de Sant'Egidio est « un témoignage grand et simple de l'Eglise qui « sort » », a fait observer Mgr Angelo Becciu, substitut de la Secrétairerie d’Etat, jeudi soir, 6 février, en la basilique de Saint-Jean-du-Latran, à l'occasion du 46e anniversaire de la Communauté de Sant'Egidio.

Le pape François a inauguré, a-t-il expliqué, « une nouvelle saison dans la vie de l'Église » et il « demande à chacun de sortir et rencontrer les gens afin que personne ne soit laissé seul, sans la miséricorde et l'amour du Seigneur ».

Il a souligné que Sant’Egidio marche « sur les traces du pape François », avec comme perspective d’avenir de « grandir dans l'amour, dans la mission, en étant proche des pauvres et en tissant partout des liens d'amitié et de paix ».

Mgr Becciu a diagnostiqué pour toute communauté le risque de «ralentir le rythme », aucontraire, il a déclaré : « La foi et l'enthousiasme du commencement se développent au fil des ans. L'Evangile nous demande encore l'audace d'aller de l'avant avec confiance (…): découvrir de nouveaux pauvres, dans des environnements et des pays nouveaux, pour communiquer l'Évangile à des gens différents, communiquer avec des mondes lointains. »

En s’adressant au fondateur, Andrea Riccardi, au président, Marco Impagliazzo, et aux autres membres de Sant’Egidio et leurs amis présents dans la basilique, Mgr Becciu a ajouté : « Vous avez découvert une puissance différente de celle des puissances du monde : c’est le pouvoir de réconforter, de guérir, de chasser les ombres démoniaques du mal, de donner la lumière, de communiquer et construire la paix. »