Santé: Jean-Paul II est proche des malades

Rencontre avec les responsables italiens de la pastorale de la santé

| 833 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 15 mai 2001 (ZENIT.org) - Le pape Jean-Paul II a redit sa proximité avec les malades et les personnes qui souffrent, dans un message aux responsables italiens de la pastorale de la santé.



Jean-Paul II a reçu, samedi 12 mai, en la Salle Paul VI du Vatican, quelque mille participants à la Rencontre du Bureau national de la Pastorale de la Santé de la Conférence épiscopale italienne (CEI), sur le thème: "L´Eglise italienne et le monde de la santé, identité et nouvelles orientations".

"J´étends mon salut à tous les malades et les personnes qui souffrent, à leurs familles et à tous ceux qui les soignent. En vérité, comme je l´ai écrit dans le message 2001 de la Journée mondiale du Malade, je voudrais me rendre chaque jour chez ceux qui souffrent", disait le pape.

Pour ce qui est de l´annonce de la Bonne nouvelle auprès des malades, le pape rappelait l´exemple du Christ: "Jésus n´a pas seulement soigné et guéri les malades, mais il a été aussi un promoteur infatigable de la santé par sa présence salvifique, son enseignement et ses actes".

Il invitait les agents pastoraux à imiter cet exemple: "En imitant le Christ, qui s´est assumé le visage souffrant de l´homme pour le rendre glorieux, l´Eglise est appelée à parcourir la route de l´homme, de l´homme souffrant bien souvent". Il invitait surtout à "écouter", "soigner", "alléger les peines", et "ouvrir à la perception du sens et de la valeur salvifique de la souffrance".

Le pape rappelait que la santé "n´est pas seulement absence de maladie", mais revêt une dimension psychique, spirituelle et sociale. C´est pourquoi il invitait à une "étroite collaboration" entre les différents intervenants du monde de la santé: agents de santé, agents pastoraux, assistants spirituels, volontariat.

Le pape a remercié en particulier les "nombreuses institutions religieuses" qui opèrent dans ce secteur où, disait-il, "l´Eglise est appelée à témoigner de la présence du Seigneur ressuscité".