« Sauvegarder l’héritage chrétien, richesse propre au continent européen »

Message de Benoît XVI au rassemblement européen de Stuttgart

| 1587 clics

ROME, Lundi 14 mai 2007 (ZENIT.org) – Benoît XVI rappelle « l’importance de sauvegarder l’héritage chrétien, richesse propre au continent européen ».



Voici le message que le pape a fait parvenir, par le cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone, aux participants de l’édition 2007 du rassemblement œcuménique européen de Stuttgart, le 12 mai, sur le thème : « Ensemble pour l’Europe ». La Journée a rassemblé des représentants de quelque 250 communautés et mouvements catholiques, protestants, orthodoxes et anglicans, « désireux de mettre leurs capacités, charismes, engagements au service de la société, et plus particulièrement d’une Europe unie dans la diversité ».

Message du pape Benoît XVI

C’est avec une grande joie que je me fais l’interprète de Sa Sainteté Benoît XVI auprès des promoteurs, des organisateurs et des nombreux participants au rassemblement « Ensemble pour l’Europe 2007 », qui se déroulera à Stuttgart le 12 mai prochain, pour leur transmettre ses plus cordiales salutations. (…)

L’initiative « Ensemble pour l’Europe », née d’une heureuse intuition oecuménique de groupes, associations, communautés et mouvements catholiques, évangéliques, orthodoxes et anglicans, naît du besoin de réaffirmer ensemble la fidélité à l’Évangile, dans une Europe qui risque de perdre ses valeurs originaires et de renoncer à ses origines chrétiennes.

Les paroles de notre bien aimé Jean-Paul II sont frappantes par leur grande actualité : « Je voudrais mentionner la perte de la mémoire et de l’héritage chrétiens, accompagnée d‘une sorte d‘agnosticisme pratique et d’indifférentisme religieux, qui fait que beaucoup d‘Européens donnent l’impression de vivre sans terreau spirituel et comme des héritiers qui ont dilapidé le patrimoine qui leur a été légué par l’histoire. » (Exhortation Apostolique Post-synodale Ecclesia in Europa, 7).

À cette considération fait écho le Pape Benoît XVI, qui, depuis le début de son pontificat, ne perd aucune occasion de rappeler l’importance de sauvegarder l’héritage chrétien, richesse propre au continent européen. L’appel à ne pas perdre nos racines constitue en quelque sorte une invitation renouvelée à oeuvrer concrètement pour que ceux qui croient en Christ, appartenant à différentes confessions, unissent leurs efforts au service d’une cause tout à fait d’actualité. Il s’agit de défendre un patrimoine humain et spirituel indispensable au développement authentique de l’Europe. […]

Sa Sainteté formule donc le souhait que le prochain rassemblement « Ensemble pour l’Europe » fasse grandir le désir de communion qui anime mouvements et communautés de laïcs de différentes Églises, qu’il contribue à faire disparaître les préjugés, à surmonter les nationalismes et les barrières historiques et qu’il porte à s’engager afin que la dimension spirituelle ne disparaisse pas de l’Europe des temps postmodernes.

En effet, les efforts humains ne serviraient à rien si l’on faisait fi du soutien de Dieu, parce que « Si le Seigneur ne bâtit la maison, ses bâtisseurs travaillent pour rien » (Ps 127). C’est en comptant sur l’aide du Tout-Puissant que l’on peut regarder avec confiance le présent et l’avenir ; que l’on peut œuvrer avec courage et persévérance, sachant que c’est toujours le Père du Ciel, Père prévoyant et qui prend soin de ses enfants, qui rend fécond leur humble labeur, lorsqu’ils sont désireux d’accomplir sa volonté « sur la terre comme au ciel ».

C’est dans cet esprit que le Pape Benoît XVI invoque la bénédiction de Dieu sur tous les participants à cet événement de haut intérêt. De mon côté, je désire assurer chacun de ma prière, et adresser à tous mes plus cordiales salutations.

Cardinal Tarcisio Bertone Secrétaire d’État du Vatican