Science et Foi, dialogue en Slovénie, ouvert par le card. Poupard

| 987 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 3 juin 2004 (ZENIT.org) – Le cardinal Poupard préside, en Slovénie, un congrès sur le thème de "La responsabilité éthique dans un monde en mutation".



Le cardinal Paul Poupard, président du Conseil pontifical de la Culture depuis sa création, a inauguré ce congrès interdisciplinaire sur le dialogue entre Science et Foi, jeudi matin à Ljubljana. Il est organisé en collaboration avec l'Académie slovène des Sciences et Arts jusqu’au 6 juin.

Le cardinal Poupard a brossé un tableau des changements survenus dans le monde au cours des deux dernières décennies, et tout particulièrement en Europe, soulignant le rôle déterminant joué par la science.

Il concluait sur la nécessité de la dimension éthique de la science, de façon à répondre aux partisans d’une science soi-disant libérée de toute valeur éthique. "Science et conscience" doivent s’allier, insistait le Ministre de la Culture de Jean-Paul II.

Ce congrès célèbre le 20e anniversaire du 1er congrès lancé par cette académie et ce qui était encore alors le Secrétariat pour les Non-croyants.

Le congrès affrontera tout d’abord le rapport entre "science, foi et société", et donc l’impact de la science et de la foi sur la vie sociale.

Il se penchera ensuite sur le rapport entre "science et valeurs", et la "valeur de la science", c’est-à-dire sur les implications éthiques des valeurs dans la recherche scientifique et spécialement dans le domaine de la bioéthique.

Enfin, les experts réunis en Slovénie réfléchiront à l’unité entre "savoir et éthique" et la question de "l‘interdisciplinarité", en ouvrant de "nouvelles perspectives d'action".