Séisme au Chili : Solidarité de Benoît XVI et de l’Eglise

Message du pape à l’angélus

| 1843 clics

ROME, Dimanche 28 février 2010 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI adresse un message de solidarité aux habitants du Chili, frappés par un très violent tremblement de terre, et les assure aussi de la solidarité concrète de l'Eglise.

Le séisme de magnitude 8, 8 sur l'échelle de Richter, qui a frappé le Chili dans la nuit du 27 février vers 3 h 30 du matin aurait fait quelque 300 morts selon un bilan provisoire. Des personnes sont restées bloquées dans l'écroulement d'un immeuble à Concepcion, dans le centre du Chili, peut-être la ville la plus touchée par la catastrophe.

Après la prière de l'angélus, ce dimanche, depuis la fenêtre de son bureau qui donne place Saint-Pierre, et en présence de milliers de visiteurs, en dépit du ciel menaçant, le pape a évoqué la catastrophe en disant en italien tout d'abord : « Ma pensée se tourne vers le Chili et les populations frappées par le tremblement de terre, qui a causé de nombreuses pertes en vies humaines, et des dégâts immenses. Je prie pour les victimes et je suis spirituellement proche des personnes éprouvées par une aussi grave catastrophe. Pour elles, je demande à Dieu le soulagement de leur souffrance et le courage dans l'adversité. Je suis sûr que la solidarité de beaucoup ne manquera pas, en particulier des organisations ecclésiales ».

En espagnol, Benoît XVI a redit sa solidarité avec les habitants du Chili: « Dans de tels moments, a ajouté le pape, la prière jaillit spontanément vers le Seigneur pour les victimes et aussi un message d'encouragement pour que tous puissent surmonter cette grande épreuve ».

Le Chili, où les risques de tremblement de terre sont élevés et où les constructions suivent habituellement les précautions anti-sismiques, n'avait pas subi de secousse aussi violente depuis 1960.

Anita S. Bourdin