Séisme en Italie : proximité de Benoît XVI

Et appel à la solidarité

| 1058 clics

Anita Bourdin

ROME, mercredi 30 mai 2012 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI redit sa « proximité » avec les populations du Nord de l’Italie frappées par une nouvelle secousse meurtrière, de magnitude 5, 8 sur l’échelle de Richter mardi, 29 mai.

Au terme de l’audience du mercredi, le pape a en effet déclaré en italien : « Ma pensée se tourne une nouvelle fois vers les chère populations de l’Emilie, frappées par de nouvelles fortes secousses sismiques qui ont causé des victimes et des dommages immenses spécialement aux églises ».

Le pape dit sa « proximité » et son « affection » à la population : « Je suis proche des blessés et de ceux qui ont subi des difficultés, par la prière et avec mon affection, et j’exprime mes plus sincères condoléances aux familles de ceux qui ont perdu la vie ». 

Enfin, le pape invite à la solidarité : « Je souhaite qu’avec l’aide de tous et avec la solidarité de toute la nation, une vie normale puisse reprendre le plus vite possible en ces terres si durement éprouvées ».

Le bilan serait, depuis la première secousse du 19 mai, de 17 morts, dont des ouvriers et des chefs d’entreprise, et les entreprises d’Emilie-Romagne ont particulièrement souffert, trois cents églises ont été endommagées, dont cent gravement.

Radio Vatican cite spécialement l’écroulement de l’une des plus anciennes églises franciscaines, l’église Saint-François d’Assise de Mirandola, du 13e siècle : elle abritait le tombeau familial du philosophe de la Renaissance Jean Pic de la Mirandole (1463-1494).

Un prêtre figure parmi les victimes, ajoute la même source : le curé du village de Rovereto sulla Secchia, le P. Ivan Martini, mort pendant l’effondrement de son église, écrasé par une poutre.