Séminaire "San Bernardo in Urbe": Contemplation et vie fraternelle

Le collège international des moines cisterciens

| 834 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 3 mai 2001 (ZENIT.org) - Le pape Jean-Paul II a encouragé les moines cisterciens de Rome à faire de leur collège international une école de vie contemplative et de vie fraternelle.



Le pape recevait ce matin en la Salle Clémentine du Palais apostolique une cinquantaine de responsables des étudiants du collège, guidés par le P. Ugo Gianluigi Tagni, recteur, ainsi que les religieuses missionnaires Filles du Cœur de Marie, qui assistent quotidiennement les hôtes du collège. Le collège a été fondé en 1927 et a ouvert ses portes depuis 4 ans à des prêtres qui ne sont pas cisterciens mais viennent de différents diocèses du monde pour poursuivre leurs études théologiques.

"A l´école de la spiritualité cistercienne, disait le pape, vous êtes stimulés à orienter toute votre existence à partir de la contemplation de Dieu… Le fait de vous retrouver ensemble en un lieu si bien adapté aux exigences de qui est appelé à se consacrer au ministère sacerdotal permet de réaliser un merveilleux échange de dons certainement utile pour votre future activité apostolique. Le contact avec la spiritualité typique de l´ordre monastique cistercien donne la possibilité de profiter à nouveau d´une formation spirituelle et apostolique". "Est un théologien authentique celui qui prie, insistait le pape. Nous qui avons la grâce de croire dans le Christ, nous avons le devoir de manifester à quelle profondeur peut conduire la relation à lui.

Le pape invitait les étudiants à faire de leur collège un "Cénacle" et "une école de vie fraternelle". Il leur rappelait les modèles exemplaires de S. Bernard et de S. Benoît dont il citait à ce propos la Règle: "Nous avons besoin les uns des autres".