Sénégal : Inauguration du sanctuaire marial de Ziguinchor

Dédié à Notre-Dame des Missions

| 1766 clics

ROME, Lundi 20 décembre 2010 (ZENIT.org) - Le sanctuaire marial de Ziguinchor, dédié à Notre-Dame des Missions, a été inauguré au Sénégal. Une dépêche de l'agence vaticane Fides.

« Une journée historique pour le diocèse de Ziguinchor », déclare à Fides le Père Bruno Favero, directeur des Œuvres pontificales missionnaires du Sénégal et de Mauritanie, en décrivant comment, le 12 décembre, à Ziguinchor, chef lieu de la Casamance, ont eu lieu trois événements importants pour l'Eglise : la fondation d'un sanctuaire, l'institution d'un pèlerinage diocésain et l'arrivée d'une statue imposante et précieuse de la Très Sainte Vierge Marie.

Le Père Favero a envoyé à Fides une note relative à l'événement : « Tout a commencé par un désir ardent et séduisant du regretté Mgr Maixent Coly, évêque du diocèse, lorsqu'en l'an 2000 le sanctuaire diocésain de Ziguinchor dédié à Notre-Dame de la Paix de Temento, devenait sanctuaire du nouveau diocèse de Kolda.

Dix ans après, tout en gardant précieusement la belle expérience du pèlerinage interdiocésain, le troisième dimanche de carême à Temento, le diocèse de Ziguinchor voulait trouver un site pour y fonder son sanctuaire et commencer l'expérience d'un pèlerinage propre au diocèse. Entre temps les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, appelés en 1999 par Mgr Coly, pour s'occuper du sanctuaire et de la Mission de Temento, sont arrivés aussi à Elinkine dans le diocèse de Ziguinchor. Ils ne sont pas arrivés seuls, une grande statue de la Vierge Marie, don d'une communauté de la Présentation de Marie de France, les accompagne. Désormais tous les ingrédients sont rassemblés pour réaliser le rêve de Mgr Maixent Coly, qui nous a quitté brusquement à la suite d'une maladie, le 24 août 2010.

Cette longue introduction était nécessaire pour comprendre ce qui s'est passé à Elinkine ce 12 décembre. Une foule de pèlerins s'est rencontrée pour accueillir la Vierge Marie, sous la conduite de S.Exc. Mgr François Jacolin, évêque de Mende, en visite dans le diocèse. Le nombre des fidèles allait bien au delà des timides pronostics des organisateurs. Autorités administratives régionales et locales, amis musulmans et d'autres églises chrétiennes, prêtres et religieux/religieuses, fidèles et curieux, tous se sont donnés rendez-vous aux pieds de Marie. Quand l'évêque à dévoilé la statue, une ovation spontanée à salué la Mère de Dieu et une sincère commotion s'est emparée de toute l'assistance. Une liturgie sobre rythmée par les chants et le folklore diola ainsi qu'une prière fervente et chorale à accompagné toute la journée.

Le sanctuaire est placé sous le vocable de Notre-Dame des Missions. Pourquoi Notre-Dame des Missions ? L'actualité de la Mission de l'Eglise ne cesse d'être mise en exergue par notre Pape Benoît XVI, par nos plans pastoraux où témoignage et mission sont autant de mots clés à découvrir et à vivre. La mission n'est pas terminée, au contraire elle semble être à ses débuts. La nouvelle évangélisation devient une exigence particulière aujourd'hui, soit dans les pays d'ancienne tradition chrétienne où la foi semble disparaître, soit dans nos pays où il faut enraciner davantage l'Evangile. Notre-Dame des Missions vient au devant de ces attentes et de ces défis. Avec Marie, nous voulons redonner un souffle vital à ce chemin d'évangélisation, elle qui sait être à la fois Mère et modèle de ceux qui suivent le Seigneur. Dans son homélie, l'évêque nous à expliqué pourquoi et en quoi Marie est missionnaire, en parcourant les étapes de son chemin de vie et de foi. Marie ne cesse de se révéler authentiquement missionnaire en participant d'une façon extraordinaire à la réalisation du projet du Père et à la Mission de son Fils Jésus ». (L.M.) (Agence Fides 20/12/2010)