Servir le Christ avec générosité

Catéchèse de Benoît XVI à l’audience générale du 4 août 2010

| 1910 clics

ROME, Mardi 17 août 2010 (ZENIT.org) - « Servez Jésus présent dans l'Eucharistie avec générosité » : Benoît XVI a encouragé plus de 50.000 servants de messe, lors de l'audience générale du 4 août au cours de laquelle le pape a évoqué la figure de saint Tarcisius, patron des servants d'autel (cf. Documents pour le texte intégral).

Benoît XVI encourage les servants de messe à cultiver « l'amitié » avec le Christ : « Je m'adresse à vous ici présents et, à travers vous, à tous les servants d'autel du monde! Servez avec générosité Jésus présent dans l'Eucharistie. C'est une tâche importante, qui vous permet d'être particulièrement proches du Seigneur et de croître dans une amitié vraie et profonde avec Lui. Conservez jalousement cette amitié dans votre cœur comme saint Tarcisius, prêts à vous engager, à lutter et à donner la vie pour que Jésus parvienne à tous les hommes. Vous aussi, transmettez aux jeunes de votre âge le don de cette amitié, avec joie, avec enthousiasme, sans peur, afin qu'ils puissent sentir que vous connaissez ce Mystère, qu'il est vrai et que vous l'aimez! ».

Le pape indique les dispositions intérieures qui doivent accompagner les gestes des servants d'autel : « Chaque fois que vous vous approchez de l'autel, vous avez la chance d'assister au grand geste d'amour de Dieu, qui continue à vouloir se donner à chacun de nous, à être proche de nous, à nous aider, à nous donner la force pour vivre bien. Avec la consécration - vous le savez - ce petit morceau de pain devient Corps du Christ, ce vin devient Sang du Christ. Vous avez la chance de pouvoir vivre de près cet indicible mystère! Vous accomplissez avec amour, avec dévotion et avec fidélité votre tâche de servants d'autel; n'entrez pas dans l'église pour la célébration avec superficialité, mais préparez-vous intérieurement à la Messe! ».

Il les invite ainsi à aider aussi les prêtres dans la célébrations de la messe : «  En aidant vos prêtres dans le service de l'autel, vous contribuez à rendre Jésus plus proche, de manière telle que les fidèles puissent le sentir et s'en rendre compte avec plus de force: Il est ici; vous collaborez afin qu'il puisse être plus présent dans le monde, dans la vie de chaque jour, dans l'Église et en tout lieu ».

Le pape montre ce chemin de « bonheur » : « Chers amis! Vous prêtez à Jésus vos mains, vos pensées, votre temps. Il ne manquera pas de vous récompenser, en vous donnant la vraie joie et en vous faisant sentir où est le bonheur le plus complet. Saint Tarcisius nous a montré que l'amour peut nous conduire jusqu'au don de la vie pour un bien authentique, pour le bien véritable, pour le Seigneur ».

Puis le pape indique l'attitude à adopter aussi dans la vie quotidienne : « A nous probablement, le martyre n'est pas demandé, mais Jésus nous demande la fidélité dans les petites choses, le recueillement intérieur, la participation intérieure, notre foi et l'effort de conserver présent ce trésor dans notre vie de chaque jour. Il nous demande la fidélité dans les tâches quotidiennes, le témoignage de Son amour, en fréquentant l'Église par conviction intérieure et pour la joie de sa présence. Ainsi nous pouvons aussi faire savoir à nos amis que Jésus est vivant ».

Le pape recommande de faire appel à l'intercession de saint Jean-Marie Vianney (dont c'était, le 4 août la fête liturgique). Le pape a rappelé que « cet humble curé de France » a « changé une petite communauté et a ainsi donné au monde une lumière nouvelle ».

« Que l'exemple des saints Tarcisius et Jean-Marie Vianney nous pousse chaque jour à aimer Jésus et à accomplir sa volonté, comme l'a fait la Vierge Marie, fidèle à son Fils jusqu'au bout », a conclu le pape.

Anita S. Bourdin