Servir sans rien demander en échange

Rencontre avec l'association Saints-Pierre-et-Paul

Rome, (Zenit.org) Pape François | 776 clics

Le pape exhorte à « servir sans rien demander en échange », à « faire les choses gratuitement », avec pour seule récompense « la joie de servir le Seigneur ».

Le pape François a rencontré les membres de l’association Saints-Pierre-et-Paul, le 23 juin au Vatican. L'association est née après la dissolution de la Garde Palatine d'honneur en 1970. Elle regroupe d'anciens membres et les descendants des familles de la bourgeoisie romaine qui, depuis 1850, prêtaient service dans le palais pontifical. Aujourd'hui, ils consacrent leur temps à différentes activités de bénévolat.

Le pape les a notamment remerciés pour leur travail et leur service lors des cérémonies pontificales.   

Au terme de la rencontre, il a donné sa bénédiction de façon particulière : « Pensez à tous ceux que vous chérissez : à votre famille, à vos amis, afin que la bénédiction papale descende sur eux. Mais pensez aussi à ceux que vous n’aimez pas trop, à ceux qui vous font du mal, avec qui vous êtes un peu en colère. Pensez aussi à ceux-là et que cette bénédiction soit aussi pour eux. »

Discours du pape François :

Bonjour!

Je tiens à vous dire merci, merci infiniment! Dès le début vous m’avez accompagné par vos prières, par votre affection et vos précieux services dans les différentes célébrations. C’est pourquoi je vous remercie de tout cœur.

Je sais que « derrière les coulisses » il y a beaucoup d’organisation. Et puis je sais qu’en plus de votre travail d’accueil dans la Basilique Saint-Pierre, pour les célébrations liturgiques, votre apostolat s’étend aussi aux activités culturelles et caritatives. La charité, l’attention concrète envers les autres, envers les plus pauvres, les faibles et les démunis est un signe distinctif du chrétien. Vous avez aussi un intense programme de formation des Aspirants et des jeunes élèves qui veulent participer à la vie de l’Association. Grandir dans la connaissance et dans l’amour de Dieu est essentiel pour vivre sa miséricorde et la porter à tous, en voyant son Visage sur le visage de celui que nous rencontrons. Pour tout cela, je souhaite vous dire mon appréciation et ma gratitude. Je félicite aussi les 22 nouveaux Associés qui ont fait leur promesse ce matin : Que l’amour du Christ soit toujours votre certitude, pour être ses témoins généreux et convaincus !

C’est une belle chose que de faire partie d’une association comme la vôtre, composée d’hommes de tous âges, unis dans le même désir commun de donner un témoignage particulier de vie chrétienne, en servant l’Eglise et les frères sans rien demander en échange. Ça c’est beau : servir sans rien demander en échange, comme a fait Jésus. Jésus nous a tous servis et n’a jamais rien demandé en échange ! Jésus a fait les choses gratuitement et vous, vous faites les choses gratuitement. Votre récompense est la joie de servir le Seigneur et de le faire ensemble! Connaissez-le encore plus, par la prière, par les journées de retraite, par la méditation sur la Parole, par l’étude du Catéchisme, pour l’aimer davantage et le servir d’un cœur généreux et grand, avec magnanimité. Cette belle vertu chrétienne: la magnanimité, avoir un grand cœur, élargir toujours son cœur, avec patience, aimer tout le monde ; et non ces petitesses qui nous font si mal, mais la magnanimité. Votre témoignage n’en sera que plus convaincant et efficace et votre service meilleur et plus joyeux.

Je vous confie tous à la protection maternelle de la Vierge, et à l’intercession des saints Pierre et Paul. Je prie aussi pour vos familles, spécialement pour les malades, et pour vos enfants qui grandissent. J’ai vu tant d’enfants ici : c’est très beau, très beau! Vous, continuez à prier pour moi. Je vous donne ma bénédiction. Merci!

Je vais maintenant vous donner ma bénédiction. Pensez à tous ceux que vous chérissez : à votre famille, à vos amis, afin que la bénédiction papale descende sur eux. Mais pensez aussi à ceux que vous n’aimez pas trop, à ceux qui vous font du mal, avec qui vous êtes un peu en colère. Pensez aussi à ceux-là et que cette bénédiction soit aussi pour eux.

Traduction d’Océane Le Gall