Slovénie: la liberté religieuse, facteur de développement

Visite de la présidente au Vatican

Rome, (Zenit.org) Constance Roques | 544 clics

La liberté religieuse est un important facteur de développement de la société slovène, souligne le Saint-Siège.

Le pape François a reçu en audience, ce jeudi matin 13 juin 2013, au palais apostolique du Vatican, la présidente du gouvernement de la République de Slovénie, Mme Alenka Bratusek, qui a ensuite rencontré le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’État, accompagné de Mgr Antoine Camilleri, sous-secrétaire pour les Relations avec les États.

Le Saint-Siège et la Slovénie ont établi des relations diplomatiques dès l'indépendance de la Nation, en 1992. Les catholiques y sont la majorité de la population, soit 1, 5 miillion pour 1, 6 million d'habitants.

"Les entretiens cordiaux ont permis de souligner les bonnes relations existant entre le Saint-Siège et la République de Slovénie et de confirmer la volonté commune de poursuivre un dialogue constructif sur les thèmes bilatéraux liés aux rapports entre la communauté ecclésiale et la société civile", indique un communiqué du Saint-Siège.

"L’accent a été mis en particulier, ajoute le Vatican, sur la contribution historique de l’Église catholique à la vie du pays et sur l’importance que revêt aujourd’hui la protection de la liberté religieuse pour un développement harmonieux de la société slovène."

"Les discussions ont aussi porté sur les défis que doit affronter le pays dans le contexte actuel de la crise économique et sur l’aide que la communauté catholique peut fournir, en collaboration avec les institutions publiques, pour apporter un soutien social à la population et pour l’éducation des jeunes. Enfin, certains enjeux et problématiques à caractère international ont aussi été évoqués", dit le communiqué.