Soixante-six nouveaux martyrs dont un Suisse

Et 65 martyrs de la Guerre d'Espagne dont un laïc

| 1189 clics

ROME, lundi 19 décembre 2011 (ZENIT.org) – Soixante-six nouveaux martyrs sont reconnus par Benoît XVI, dont un Suisse des XVIe-XVIIe s. le P. Nicolas Rusca, et des martyrs de la Guerre d’Espagne dont un père de famille.

Le pape Benoît XVI a reçu ce lundi matin, 19 décembre, au Vatican, le cardinal Angelo Amato, S.D.B., préfet de la Congrégation pour les causes des saints, et au cours de cette audience, le pape a autorisé la congrégation à promulguer des décrets concernant 7 miracles attribués à 7 bienheureux, 5 miracles dus à l’intercession de 5 « vénérables », le martyr de 66 chrétiens, et les « vertus héroïques » de 7 baptisés.

Le martyre suffit pour ouvrir la porte à une béatification, un miracle ultérieur n’est donc pas nécessaire. Un miracle sera en outre nécessaire, après la béatification éventuelle pour une canonisation.

Le premier de ces 66 martyrs est un Suiise, Nicolas Rusca, prêtre (1563-1618), originaire du Tessin; il a été dit de lui qu’il était « un personnage de sainte vie, innocente et vrai martyr, occis dans la gêne sans aucune offense que pour être catholique et prêtre » , le communiqué de la congrégation romaine utilise le vocable traditionnel : « tué en haine de la foi ».

Les 65 autres martyrs sont morts victimes de la persécution anti-catholique qui s’est déchaînée en Espagne sous le couvert de la Guerre civile. Ce sont 63 religieux, un prêtre diocésain et un père de famille, laïc:

- Luis Orencio (Antonio Solà Garriga) et ses 18 compagnons, Frères des écoles chrétiennes, Antonio Matteo Salamero, prêtre, et José Gorostazu Labayen, laïc, père de famille, tués en Espagne, dans le diocèse de Madrid, en 1936 ;

- Alberto María Marco y Aleman et 8 compagnons, carmes espagnols, Agostino María García Tribaldos et ses 15 compagnons, Frères des écoles chrétiennes, tués en Espagne, dans le diocèse de Madrid, entre 1936 et 1937 ;

- Mariano Alcala Pérez et ses 18 compagnons, de l’ordre de la bienheureuse Vierge de la Merci, tués en Espagne, dans le diocèse de Lleida, entre 1936 et 1937.


ASB