Solidarité du Saint-Siège avec le directeur de l’hôpital pédiatrique romain

Communiqué de la salle de presse du Saint-Siège

| 985 clics

ROME, Vendredi 23 mai 2008 (ZENIT.org) - Le Saint-Siège a exprimé sa solidarité avec le directeur de l'hôpital pédiatrique romain de « l'Enfant Jésus », qui est propriété du Saint-Siège.

Un communiqué de la salle de presse du Saint-Siège déclare en effet : « En manifestant sa totale confiance et collaboration avec les autorités italiennes qui enquêtent, la propriété de l'Hôpital pédiatrique ‘Bambino Gesù' exprime sa pleine solidarité avec son président en charge, le professeur Giuseppe Profiti, objet en ce moment d'une enquête relative au territoire ligue et à ses charges publiques précédentes ».

« Le professeur Giuseppe Profiti qui a assumé, en janvier dernier, la responsabilité de guider [l'hôpital] ‘Bambino Gesù', point de référence au niveau international sur le front de la recherche et des soins dans le domaine pédiatrique, a pu manifester quotidiennement son dévouement et son grand professionnalisme, en recueillant un consensus sur le terrain, y compris de la part du personnel, engagé dans l'effort conjoint d'offrir des réponses d'excellence à la demande de santé de la part des petits patients venant d'Italie et de l'étranger, qui s'adressent chaque tour avec confiance à l'hôpital pédiatrique qui est propriété du Saint-Siège ».

« Cette solidarité à la fois individuelle et institutionnelle, se traduit dans les faits, continue le communiqué, dans la poursuite, à l'hôpital, du travail quotidien en faveur de qui souffre en suivant les indications organisatrices et méthodologiques du président Profiti, dans l'espérance que, dans l'action de la magistrature saura éclaircir rapidement la position du professeur et le rendre ainsi à son travail », conclut le communiqué.

Le professeur Profiti est en effet assigné à résidence par un magistrat de Gênes : il fait l'objet d'une enquête judiciaire sur des adjudications présumées truquées concernant la fourniture de produits alimentaires aux cantines des écoles et des hôpitaux de la région de Gênes, dont il a été directeur financier.

Anita S. Bourdin