Son cheval connaissait tous ses itinéraires

De la Lorraine au Lesotho

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 545 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire du bienheureux Oblat de Marie immaculée, le père Joseph Gérard, prêtre, missionnaire, avec son cher cheval (1831-1914).

Prêtre lorrain, originaire de Bouxières-aux-Chênes et missionnaire de la congrégation des Oblats de Marie Immaculée, il passa sa vie au Lesotho - l'ancien Basutoland -, en Afrique australe, auprès des populations Cafres et des Basothiens.

En effet, il avait été convaincu, dès son plus jeune âge, que Dieu l'appelait à être missionnaire. Son zèle constant pour l'évangélisation marqua toutes les étapes de sa longue vie.

Arrivé au Lesotho, avec Mgr Allard et frère Bernard, ils débutèrent leur ministère apostolique dans la mission "Roma". Il commença par étudier la langue et les coutumes du peuple Basothien. Plus encore, il chercha à comprendre leur pensée, leur sensibilité, leurs espoirs, leurs désirs. En 1868, les missions étaient au nombre de trois.

En 1876, obéissant à son supérieur, le P. Joseph partit pour le Nord du pays où il fonda une nouvelle mission. Il y travailla sans relâche pendant plus de vingt ans, fondant couvent, école, et missions, vivant sans cesse en présence de Dieu.

Il exerça son apostolat parmi les pauvres, parcourant la région sur un cheval devenu fameux à cause de son maître, à la recherche des familles dans les villages et de bergers dans les campagnes ... Le cheval connaissait tous ses itinéraires.

Il est mort à la mission de Roma, le 29 mai 1914. Et il est vénéré comme le père de la communauté catholique de ce pays. Les Basotho visitent continuellement sa tombe pour y prendre un peu de terre pour être sûrs de son intercession. Jean-Paul II l'a béatifié le 15 septembre 1988.