Soudan : 101 jours de prière pour promouvoir le bien collectif

Une messe solennelle sera concélébrée le 1er janvier

| 1328 clics

ROME, Mercredi 18 août 2010 (ZENIT.org) - Cent un jours de prière pour la réconciliation au Soudan : c'est l'initiative lancée par la Conférence épiscopale du Soudan et annoncée par Mgr Cesare Mazzolari, évêque de Rumbek au Sud Soudan, dans une interview à L'Osservatore Romano. La nouvelle a été rapportée par l'agence Misna.

De retour d'une visite dans les différentes régions du Soudan, Mgr Mazzolari a évoqué la tenue, probablement en janvier 2011, d'un referendum d'importance capitale pour l'indépendance du Sud Soudan. Les évêques, dans un document récent, ont défini la situation actuelle de « moment historique de changement » qui fera que le Soudan « ne sera plus le même ».

A quelques mois de ce référendum sur l'indépendance, l'Eglise catholique se mobilise pour promouvoir la paix dans le pays.

Mgr Mazzolari précise que tous les diocèses du Soudan organiseront des veillées de prière du 21 septembre prochain au 1er janvier 2011 pour exhorter les dirigeants et les habitants à promouvoir le bien collectif et à faire du référendum une étape de plus vers la démocratie et non pas un prétexte à conflit.

Le 1er janvier, Journée mondiale de la Paix, une messe solennelle sera célébrée en coïncidence avec l'appel du pape Benoît XVI en faveur de la réconciliation dans le monde entier.

Cette initiative de ‘Cent un jours de prière pour la réconciliation au Soudan' servira aussi à sensibiliser la société au respect des différentes religions. Parmi les manifestations au programme : la journée du 7 octobre sera consacrée à Marie, vierge du Rosaire, et celle du 21 novembre à Jésus-Christ, roi de l'univers, durant laquelle les fidèles se réuniront en procession.

Sans cacher les difficultés rencontrées par les chrétiens dans le nord du pays où il n'y a « aucun respect pour les droits religieux », Mgr Mazzolari a enfin souhaité que le pays trouve « une voie de sortie à cette situation et que le peuple, qui a tant souffert, retrouve son identité ».

Selon L'Osservatore Romano, le Soudan compte quelque 40 millions d'habitants, dont 80 % sont musulmans et 17 % chrétiens.