Soudan : Un an de travail des volontaires salésiens

| 1175 clics

ROME, Vendredi 20 juillet 2007 (ZENIT.org) – Il y a un an, jour pour jour, le 15 juillet 2006, le Volontariat International pour le Développement (VIS) ouvrait à Khartoum un bureau chargé de coordonner les activités du projet-Soudan mis en place par les ONG du « Réseau Don Bosco » (Don Bosco Network, DBN).



Alberto Andretta, responsable Desk du VIS pour le Soudan, Andrea Naletto, responsable du bureau du VIS au Soudan, et don Savio Silveira, salésiens, expert-conseil en développement international, ont tous trois été chargés d’ouvrir le bureau du VIS à Khartoum, de définir le « Country Strategy Paper » (Plan d’interventions) pour le Soudan et de lancer le programme Soudan.

Un an plus tard, 5 équipes internationales du VIS ont développé au Soudan de nombreux autres projets : à Khartoum, El à, Wau, Tonj et Niala. De nombreuses personnes ont déjà pu bénéficier de leurs services, surtout les jeunes, les plus pauvres et les défavorisés.

« Le DBN et le VIS, en collaboration avec les salésiens, ont offert un peu d’espérance à des milliers de Soudanais grâce à leur centre de formation et d’orientation à l’emploi pour les jeunes des camps de réfugiés, à Khartoum et au Darfour. Ce centre s’occupe également d’éducation scolaire à l’intention de ceux qui sont revenus dans le sud Soudan et de promotion féminine, formant les femmes aux valeurs de la vie », informe l’agence ANS.

Le projet du « Réseau Don Bosco » pour le Soudan s’intitule : Relancer l’éducation, en reconstruisant le Soudan.

« Les défis qui nous attendent sont grands – reconnaissent les agents du VIS -, mais nous restons fermes dans notre engagement de promotion en faveur des populations du Soudan, victimes de la guerre depuis cinquante ans ».