Sri Lanka : Préoccupation après la disparition d’un prêtre catholique

Appel à la communauté internationale

| 1559 clics

ROME, Mercredi 23 août 2006 (ZENIT.org) – Un prêtre catholique, le P. Jim Brown, âgé de 34 ans, a disparu le 20 août à Allaipiddy, dans la province de Jaffna, dans le nord du Sri Lanka, isolée par de violents affrontements entre l’armée et les séparatistes. Les « Tigres de la libération de la patrie tamoul » (LTTE) : un cri d’alarme de Radio Vatican.



Le P. Brown a été aperçu pour la dernière fois par un confrère à un barrage de contrôle militaire alors qu’il se rendait à Allaipiddy : il était accompagné par un laïc, Wencelslaus Vimalan, qui a également disparu.

Le 20 août, après midi, le P. Brown est parti de Kayts en motocyclette avec Vimalan pour célébrer la messe dans un village voisin, où des populations déplacées s’étaient réfugiés dans un temple hindou.

Arrivé à destination, les troupes de la Marine ne lui permirent pas de célébrer la messe et le prêtre dut repartir. En route, il rencontra un confrère, qui est la dernière personne à l’avoir vu.

AsiaNews rapporte que le Centre pour la Paix et la Réconciliation de Jaffna a lancé un appel à la communauté internationale pour qu’elle fasse pression sur le gouvernement du Sri Lanka afin qu’il s’occupe sans délai d’une question aussi « brûlante ».

Ordonné en 2003, le P. Brown a été nommé curé à Allaipiddy il y a quelques semaines.

Le 12 août dernier, l’église paroissiale consacrée à Saint-Philippe Neri, a été atteinte par le feu des combattants et de nombreux civils réfugiés dans l’église ont trouvé la mort.

Le prêtre avait alors emmené avec lui quelque 800 personnes à la recherche d’un abri dans l’église Sainte-Marie, à Kayts, explique AsiaNews.

Convoqué par les autorités de la marine militaire d’Allaipiddy, le P. Brown avait subi de durs reproches.

Le directeur du Centre pour la Paix et la Réconciliation de Jaffna a confié à l’agence AsiaNews, qu’un officier aurait hurlé contre le prêtre en l’accusant d’aider les Tigres Tamouls à creuser des tranchées.

Or le P. Brown avait au contraire creusé la terre pour se protéger des bombardements.