Suisse/Médecine: L´horloge de la croissance de l´embryon

Découverte d´une équipe de chercheurs de Genève

| 444 clics

ROME, Lundi 30 juillet (ZENIT.org) - Une équipe de chercheurs genevoise vient de découvrir ce qui pourrait être appelé "l’horloge" qui rythme la construction de l’embryon, indique le site "Gène-éthique".



Les chercheurs, sous la direction du professeur Denis Duboule, ont montré que les gènes responsables de l’édification de l’organisme dans ses premiers stades obéissent à une même pendule moléculaire. D’après l’étude portant sur des embryons de souris, publiée le 27 juillet dans la revue Cell, il semblerait que toutes les 90 minutes environ, un nouveau segment soit conçu. Les résultats de cette étude sont parfaitement transposables aux autres vertébrés.

Le processus qui commence avec l’édification de la première vertèbre cervicale et se termine avec le coccyx dure un peu plus de 2 jours et se déroule durant la phase appelée gastrulation. C’est un moment critique qui correspond à la troisième semaine de la grossesse.

Le mécanisme qui gère l’édification de l’embryon est piloté par deux types de gènes : les gènes, dits " ingénieurs " qui s’occupent du gros œuvre et les gènes dits " architectes d’intérieur " dont la tâche est d’aménager chaque segment de manière différente mais cohérente entre eux, afin d’aboutir à un organisme pouvant se transformer en un être complet. Les chercheurs ont établi que ces 2 mécanismes se déroulaient de manière synchronisée et probablement simultanée.

Pour Denis Duboule, professeur responsable de l’étude, "c’est la même horloge moléculaire qui rythme les deux mécanismes […] Et, c’est heureux car cela réduit les possibilités d’erreurs, par exemple des " architectes d’intérieurs " qui se tromperaient d’étage ou des " ingénieurs " qui en feraient trop. " Selon le chercheur cette construction permet la pérennité anatomique que l’on observe dans chaque espèce.