Synode de l'Eglise chaldéenne pour l'élection du patriarche

A Rome, sous la présidence du card. Sandri

Rome, (Zenit.org) | 857 clics

Benoît XVI a convoqué le Synode des évêques de l’Église chaldéenne ce 28 janvier au Vatican pour l’élection de leur nouveau patriarche, et non à Bagdad, pour des raisons de sécurité, précise Radio Vatican.

Le patriarche et cardinal Emmanuel III Delly a en effet présenté sa démission en décembre 2012, pour raison d'âge.

Ce synode est présidé par le préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, le

cardinal Leonardo Sandri. Il est composé des dix-sept évêques représentant les communautés irakiennes d'Irak et de la diaspora, notamment d'Europe et d'Amérique du Nord.

Rappelons que les Chaldéens d'Irak représentaient quelque 550.000 personnes en irak, avant la Guerre du Golfe de 2003, et 150.000 dans la diaspora: l'exode a aujorud'hui inversé les chiffres.

L’Église chaldéenne, rappelle aujourd'hui Radio Vatican, est la branche catholique de l’Église d’Orient qui avait refusé le Concile d’Ephèse en 431. Le patriarche Jean Simon Soulaka, élu en 1551, fut reconnu par Rome comme patriarche des Chaldéens. Mais l’union ne fut définitive qu’en 1830, lorsque Pie VIII confirma dans sa fonction le patriarche Jean Hormizd II avec le titre de patriarche de Babylone des Chaldéens.