Syrie : appel à la libération des métropolites orthodoxes

Urgence humanitaire, paix et réconciliation

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 903 clics

Le pape François appelle à la libération des deux métropolites orthodoxes enlevés hier, 22 avril, en Syrie, près d’Alep, et, devant la situation « tragique » de la population et des chrétiens, il en appelle aussi à des réponses à l’urgence humanitaire, à la paix et à la réconciliation.

Deux métropolites orthodoxes ont en effet été enlevés, comme nous le rapportions hier soir dans un flash de dernière minute (cf. Zenit du 22 avril 2013).

Une déclaration du porte-parole du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, sj, souligne ce matin que « l’enlèvement des deux métropolites d’Alep, respectivement de l’Eglise syro-orthodoxe, Mar Gregorios Ibrahim, et de l’Eglise gréco-orthodoxe d’Antioche, Paul Yazigi, et le meurtre de leur chauffeur, alors qu’ils accomplissaient une mission humanitaire, est une confirmation dramatique de la situation tragique dans laquelle vivent la population de la Syrie et ses communautés chrétiennes ».

Il ajoute que « le Saint-Père François, qui a été informé de ce nouveau fait gravissime, - qui s’ajoute à l’augmentation de la violence ces derniers jours et à une urgence humanitaire de très vastes proportions -, suit les événements avec une profonde participation et une prière intense pour la santé et la libération des deux évêques enlevés et afin que, grâce à l’engagement de tous, le peuple syrien puisse finalement voir des réponses efficaces au drame humanitaire et [voir] se lever à l’horizon des espérances réelles de paix et de réconciliation ».