Syrie : appel en faveur du patrimoine culturel et religieux

Les chrétiens en appellent à l'Unesco et à la communauté internationale

| 889 clics

ROME, mardi 2 octobre 2012 (ZENIT.org) – Avec un appel pressant à exclure du conflit les civils innocents, les Eglises chrétiennes de Syrie lancent un nouveau message en faveur du patrimoine culturel du pays. Un appel relayé à Rome par l’agence vaticane Fides.

« Nous unissons nos voix à celles des institutions internationales pour la sauvegarde du patrimoine mondial de l'humanité et des trésors culturels de la Syrie. Il faut urgemment sauver le patrimoine religieux, historique et culturel du pays ! », indique cet appel lancé  au lendemain de la destruction du fameux souk d'Alep.

Les responsables chrétiens de toutes les confessions et communautés ont adressé cet appel à l'UNESCO ainsi qu'à la Congrégation pour les Eglises orientales et au Conseil pontifical de la culture.


« Les combats ont frappé des zones culturellement importantes telles que Palmyre, Apamée, des centres villes d'antiques cités, des musées, et mettent en danger ces biens précieux », dit la déclaration.

Ils protestent contre l’utilisation « des édifices religieux (synagogues, églises, mosquées, monastères et sanctuaires) » qui « continuent à être utilisés à des fins militaires, ce qui provoque leur progressive destruction ».

Les évêques, souligne Fides, mettent en garde contre ceux qui « profitent de la situation de chaos pour saccager ou vandaliser des édifices historiques ».

« Nous supplions les belligérants, conclut le message, d'épargner les zones protégées et de pas les utiliser à des fins militaires. Nous prions afin que le conflit syrien soit résolu dans la sagesse et la justice au travers de la réconciliation ».