Syrie : l'urgence de mettre fin à la violence

Le nonce salue la déclaration de lONU

| 1108 clics

ROME, jeudi 22 mars 2012 (ZENIT.org) – Le nonce apostolique en Syrie, Mgr Mario Zenari, dit l’urgence de mettre fin aux violences.

Il accorde son soutien à la déclaration commune sur la Syrie, adoptée hier, 21 mars , par le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies, à New York.

Dans un entretien accordé à l’agence vaticane Fides, il salue un document « très bon dans ses contenus » et qui a fait « l’unanimité au sein du Conseil de sécurité de l’ONU ». Il espère qu’il va permettre « un accord le plus large possible ».

Les six points de la déclaration prévoient la fin des violences, l’application progressive d’un cessez-le-feu, la fourniture d’aides humanitaires, la remise en liberté des personnes détenues de manière arbitraire, la libre circulation des journalistes et le début d’un dialogue politique.

Pour le nonce en Syrie, il est « vraiment urgent de mettre fin à la violence » et d’amorcer un « tournant humanitaire » dans le conflit.

Fides cite une source locale de Homs, selon laquelle ne resterait pas plus de 1.000 chrétiens : ils vivent dans la « terreur », pris entre « deux feux » et ils ont fui les violences.