Syrie : les métropolites d'Alep ne sont pas en Turquie, mais bien vivants!

Le gouvernement d'Ankara travaille à leur libération

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 466 clics

Les évêques orthodoxes d’Alep, en Syrie, enlevés le 22 avril dernier, ne sont pas en Turquie : le Ministère des affaires étrangères turc dément les rumeurs selon lesquelles ils seraient détenus par des militants tchétchènes sur le territoire turc.

Mais les services d’Ankara travailleraient actuellement pour obtenir leur libération, rapporte la presse turque.

Selon l'agence vaticane Fides, le ministère qualifie « d’infondées et trompeuses » ces rumeurs indirectes provenant de Moscou : la vice-présidente de la Société impériale orthodoxe de Palestine, Elena Agapova, avait en effet attribué ces informations au grand mufti de Damas, Ahmad Badreddin Hassoun.

Fides précise que les services d’Ankara travailleraient actuellement afin d’obtenir la libération des deux métropolites syriens sans que leur enlèvement n’ait jamais fait l’objet d’aucune revendication.

Les deux évêques orthodoxes – le métropolite de l’Eglise orthodoxe d’Antioche, Boulos Yazigi, et le métropolite de l’Eglise syro-orthodoxe Mar Gregorios Youhanna Ibrahim – ont été enlevés en avril par un groupe de militants qui ont tué leur chauffeur. Les évêques étaient engagés dans des opérations humanitaires dans le village de Kafr Dael, tout près de la frontière entre la Syrie et la Turquie.