Syrie : préparation de la mission du Saint-Siège et du synode

Une mission « de solidarité, de paix et de réconciliation »

| 1053 clics

Anita Bourdin

ROME, lundi 22 octobre 2012 (ZENIT.org) – La mission « de solidarité, de paix et de réconciliation » du Saint-Siège et du synode en Syrie est actuellement à l’étude, confirme le P. Lombardi.

Répondant à la presse, le P. Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, précise – en italien - ce matin, 22 octobre 2012, que « la mission annoncée de représentants du Saint-Siège et du synode des évêques en Syrie continue d’être à l’étude et en préparation, afin de la mettre en œuvre le plus vite possible, pour répondre efficacement aux finalités de solidarité, de paix et de réconciliation proposées, en dépit des faits très graves qui sont survenus récemment dans la région ».

Cette délégation a été annoncée au synode par le cardinal secrétaire d’Etat, Tarcisio Bertone, qui a invité à prier pour elle: « Prions, dit-il, afin que l'emportent la raison et la compassion ». Deux Français, le cardinal Tauran et Mgr Mamberti feront partie de cette mission de solidarité.

Le cardinal Bertone est intervenu lors de la 14e congrégation générale du synode des évêques, le 16 octobre, après-midi.

« Nous ne pouvons, a-t-il dit, être de simples spectateurs d’une tragédie comme celle qui a lieu actuellement en Syrie. Certaines interventions entendues en salle en sont la preuve. Convaincus que la résolution de la crise ne peut être que politique et pensant aux souffrances immenses de la population, au sort des déplacés ainsi qu’à l’avenir de cette nation, un certain nombre d’entre nous ont suggéré que notre assemblée synodale puisse exprimer sa solidarité ».

« Le Saint-Père a ainsi décidé qu’une Délégation se rendrait ces prochains jours à Damas pour exprimer à toute la population, en son nom et en notre nom à tous, notre solidarité fraternelle, - avec une contribution personnelle des Pères synodaux et du Saint-Siège -, notre proximité spirituelle à nos frères et sœurs chrétiens, nos encouragements à ceux qui sont engagés pour chercher un accord respectueux des droits et des devoirs de tous, en étant particulièrement attentifs à ce qui est prévu par le droit humanitaire », a précisé le cardinal salésien.

Il a ajouté : « On estime qu'une fois réglées les formalités nécessaires avec le nonce apostolique et les autorités locales, la Délégation se rendra à Damas la semaine prochaine. Entre-temps, prions afin que prévalent la raison et la compassion ».

La Délégation est composée de cinq pères synodaux de quatre continents: le cardinal congolais Laurent Mosengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa,  le cardinal français Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, le cardinal Timothy Dolan, des Etats-Unis, archevêque de New York, Mgr Fabio Suescun Mutis, Ordinaire militaire de Colombie, Mgr Joseph Nguyen Nang, évêque de Phat Diem, au Vietnam.

Feront également partie de la Délégation Mgr Dominique Mamberti, Secrétaire pour les Rapports avec les Etats de la Secrétairerie d’Etat, et Mgr Alberto Ortega, Official de la Secrétairerie d’Etat.


C'est la première fois que le pape et le synode ensemble envoient une délégation aussi distinguée et importante pour soulager les souffrances d'une population en proie aux violences, et favoriser, au nom de la "raison" et de la "compassion", le retour à la paix. (cf. Zenit du 17 octobre 2012).